Mir Il a fait plus de 1300 tours de la Terre Serguei Zalyotine

19062018

A vérifier, mais selon mes données, Serguei Zalyotine a fait plus de mille trois cents tours de notre planète Terre en trois vols dont le dernier à bord de MIR juste avant sa désorbitation. Beaucoup de choses à dire, même énormément au sujet de MIR qui avait duré si longtemps à faire ce que fait la magnifique ISS qui est constamment approvisionnée par les fusées « Soyuz » avec le module de retour sur Terre du même nom « Soyuz » depuis de bien nombreuses années. ISS un peu délaissée par les autres partenaires spatiaux qui doivent rebondir d’une manière époustouflante, car ils se préparent alors que les Russes continuent le boulot. Certains diront que ce n’est pas vrai – ils se trompent.

IMGP0419 avec Sergfueï Zalyotine CosmonauteIMGP0418 avec Sergueï Zalyotine cosmonaute<img src="h

Un personnage exceptionnel, Serguei Zalyotine cosmonaute russe que j’ai eu le privilège de rencontrer hier au Cente de la Russie pour la Science et la Culture. Il donne des conférences et explique ce qu'est l'état de cosmonaute, les difficultés, l'expérience qu'il est nécessaire d'acquérir pour avoir le feu-vert pour être appelé à aller dans l'espace – une expérience d'une dizaine d'années après des études supérieures et une formation scientifique, une bonne condition physique, bien que comme John Glenn il est possible d'aller dans l'espace presque à n'importe quel âge – le plus jeune cosmonaute russe ayant été Guerman Titov, il avait vingt cinq ans pour effectuer le deuxième vol spatial juste après Yuri Gagarine.
La formation des cosmonautes – astronautes atteint un tel niveau qu'on pourrait comparer dans le monde le nombre de présidents ou autres dirigeants d'un pays au nombre de deux cents selon les Nations Unies au nombre de cosmonautes – astronautes dont le nombre s'élève à une centaine à peine, deux fois moins: Russie une trentaine, Etats Unis une cinquantaine et une vingtaine pour la Chine sachant que la sélection est très difficile, par exemple sur quatre cents candidats, seulement six ont été retenus en Russie récemment. Un cinquième des effectifs se tient sur le départ. Questions – réponses sans fin auxquelles se prête Serguei Victorovitch avec gentillesse et beaucoup d'humour. La vision de la beauté de la Terre vue de l'espace l'a impressionné pour toujours au milieu d'une multitude d'expériences scientifiques, lors de ses trois vols totalisant plus de soixante jours. A une question d'un jeune garçon il répond que dans l'espace on voit non seulement une multitude d'étoiles, de planètes mais aussi de galaxies à l'infini – le tout répandu dans le ciel tout autour comme d'infimes poussières. Et ces poussières sont d'autant plus nombreuses qu'elles éclairent faiblement dans le noir cosmos par rapport à la nuit terrestre où l'atmosphère fait loupe en grossissant chaque objet céleste.

Sergueï Zalyotine est député de sa région au sein de la Douma russe.

« NSEA allers et retours spatiaux »
Lys éditions Amatteis

Bien que le livre soit écrit en français, Sergueï Zalyotine dit que les nombreuses traductrices le lui traduiront …

On peut voir de nombreux articles et photos concernant Sergueï Zalyotine simplement sur internet en précisant son nom sur votre clavier. Le domaine spatial russe est depuis toujours en étroite collaboration avec toutes les nations impliquées dans cette discipline dont la France bien entendu.




MARS aurait pu être conquise en été 2018

22122017

Cette année, vivez la conquête de la planète rouge avec:
NSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX

La fusée resterait en orbite et son vaisseau arriverait fin juillet sur la planète MARS. Oui, cet été lors de l’opposition, l’une des plus favorables.

2018 est une année exceptionnelle dans nos relations avec la planète MARS, notre voisine la plus proche dans notre système solaire.

Si on devait se lancer à la conquête de Mars, ce serait maintenant ! Du fait de l’opposition de cet été, mais dans le livre, il y a eu des départs déjà en 2013 et 2015… Un gros stock de matériel est déjà sur Mars.

On devait embarquer dans le vaisseau spatial aux environs du 20 janvier 2018 – c’est à cette date qu’il eut fallu allumer les boosters et faire décoller la très grosse fusée type SLS ou Proton. La planète rouge sera resplendissante tout au long de l’année 2018, l’année de son opposition une des plus favorable, le 27 juillet exactement.
Wladimir

NSEA-couverture-335_99x234_92  ORIGINALE 2

NSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX
Lys Editions Amatteis

On peut commander:

soit chez l’Editeur: Lys Editions Amatteis

http://www.77direct

soit en librairies




Davaï les Bleus !

6072018

« Davaï les Bleus » veut dire quelque chose malgré qu’on se dise « tiens voilà un drôle slogan », en tout cas cela concerne « les Bleus ».

En français lorsqu’on dit communément: « je vais tout donner » ou sur un fait déjà accompli « j’ai tout donné » – le même état d’esprit se traduit en russe. En russe le fait de « donner » est très répandu. Pour encourager quelqu’un les Russes disent « donne, donne » – autrement dit, donne, offre tout ce que tu peux physiquement ou moralement pour obtenir le résultat rêvé.

Donner en russe s’écrit : « давать »
Pour encourager on emploi le verbe à l’impératif, en haussant le ton deux fois : « давай, давай ! »
Mais on peut insister davantage en encourageant trois fois plus et même au-delà sous la forme: « давай, давай, давай !

DAVAÏ DAVAÏ DAVAÏ LES BLEUS,

Les Russes crieront cela pour leurs équipes, mais les fans français crient ce slogan pour les-leur.




Journée internationale des astéroïdes

30062018

Le 30 juin est la journée internationale des astéroïdes, si on n’en voit pas ce soir, on en verra bientôt – c’est sûr et certain avec les « Perséides ». Et même comme souvent des « bolides ».




Un astronaute qui est dans mon livre

30062018

Le personnage des hautes sphères russes et Héros émérite de Russie que j’ai rencontré récemment et qui a séjourné plusieurs fois dans l’espace à bord de trois stations orbitales dont « MIR » ressemble tout à fait au commandant de bord du vaisseau spatial envoyé par les Russes sur la planète MARS. Mikhaïl Avkcentiev et ses collègues Anatoli Volkov et Sergueï Koniakov. Sobre de corps et d’esprit, sans état d’âme pendant ses responsabilités, téméraire et pondéré il est d’une efficacité sereine.

NSEA-couverture-335_99x234_92  ORIGINALE 2




Les titres

4062018

« Le projet Vladikite »

Roman

L’histoire d’une invention aéronautique commence à Argelès sur mer près de Perpignan, puis continue en Espagne, à Chicago, Genève et à Moscou. Aventure et voyages.

Aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov
Une idée, un concept de sécurité sur lequel la compagnie Boeing estime que «l’idée» mérite d’être mise en réserve dans leurs inventions en instance. Une invention qui rassemble quelques amis qui construisent un modèle réduit, puis le concept est appliqué à un avion réel, un Yakovlev-52. Voyages pour présentation du concept à Chicago, Genève, Moscou. Un petit aérodrome des Pyrénées-Orientales, au très joli nom de Sainte-Léocadie près d’Andorre est le théâtre des opérations. Un sujet approprié suite aux commémorations de Jules Verne et à l’actualité. Des accidents aériens peuvent survenir n’importe où dans le monde, tous les avions vieillissent et il y a de plus en plus d’appareils en vol. Tellement de phénomènes peuvent survenir comme l’inattention, les conditions météo et la suractivité des compagnies. Il est impératif pour l’avenir de trouver tous les moyens disponibles pour éviter les terribles catastrophes aériennes, ou du moins limiter le nombre de victimes. Quelques idées existent.

Conceptions cosmologiques »

Un essai, aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov
Les astrophysiciens sont dans un monde de pensées profondes et complexes. Savent-ils que pratiquement tout le monde les comprend. On retient les thèmes qui passionnent ou qui simplement interpellent. Les plus mystérieux sont justement ceux que les astrophysiciens développent lors de conférences ou dans leurs livres. « Conceptions cosmologiques » est un condensé de ce qu’il faut retenir avant tout. Le principe créateur est analysé avec quatre propositions: 1a, 1b, 2a et 2b. Brève histoire de la formation de l’univers à partir du « Big bang » avec les découvertes et les observations de génies tels que Edwin Hubble astronome anglais qui découvrit que les galaxies s’écartent, Georges Lemaître l’abbé chanoine belge qui est remonté dans son raisonnement à un début dense et extrêmement chaud, George Gamow, russe puis professeur américain et le rayonnement fossile remontant au « Big Bang », etc. Voyages spatiaux…


« Fin du monde à Bugarach »

Un roman mystérieux aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov.
Un phalanstère : C’est comme vous le savez une association dans laquelle des gens qui partagent les mêmes idées vivent en communauté. Pascal en avait imaginé une multitude.
Le Razès est une région du Languedoc-Roussillon, où se trouvent les villes de Rennes-le-château, Rennes-les-bains, Couiza, Bugarach…

Douze amis, astrophysiciens sauf deux, qui s’étaient rencontrés en Angleterre dans les années 1959 – 1960 pendant des vacances d’été au bord de la Mer du Nord, ont gardé le contact jusqu’en 2012 l’année de « la fin du monde annoncée ». Ce sont tous des septuagénaires. Lorsque leur groupe très fermé s’était constitué, ce n’était pas le fruit du hasard – ces douze personnages et leurs ancêtres étaient suivis de près par des chefs religieux en Europe. Les douze s’étaient dispersés au vingtième siècle à travers le monde. Les événements les ont rapprochés ces derniers temps !

Il s’agit d’un roman dont les personnages sont tous des scientifiques qui analysent toutes les éventualités en incluant les explications de la NASA (appelée NESA dans le livre). D’abord par petit groupe, puis tous ensemble, ils voyagent pour partager leur amitié, leur savoir et leurs inquiétudes.

C’est un roman distrayant. Douze scientifiques répondent à toutes les questions mystérieuses avec humour et bonne humeur. Nombreux voyages en avion.


« Le songe d’A»nne de Kiev »

Roman historique
Aux éditions « Les éditions du Net »

Henri-1er, plus grand roi de France qu’on ne l’a jamais dit et Anne de Russie, devenue Anne de France vivent une période tourmentée. Leur lieu de résidence était à Senlis, mais leurs passages en Essonne, par la vallée de « l’Ours » et le passage à gué de la rivière à Boussy Saint Antoine ont laissé des traces. Confrontations de pensées autour du christianisme après l’an mil. « Le songe d’Anne de Kiev » est un roman historique qui évoque le début du onzième siècle avec des interrogations du roi Henri-1er et de son épouse Anne de Kiev sur les légendes et les mystères concernant la chrétienté et les autres croyances. L’histoire continue aussi dans de nombreuses régions de France et aussi en Russie (Ukraine de l’époque)..


« NSEA allers et retours spatiaux »

Aventure terrestre et spatiale – science fiction
Aux éditions « Lys Editions Amatteis »

regroupe deux livres « Mars conquête décisive » et « Cosmos-21 » présentés au Salon du livre d’Ile de France de Mennecy ainsi qu’au Salon du livre russe de Paris (voir interview sur le même blog) est un roman d’aventure de science fiction, mais ayant pour références les techniques avancées en matière de conquête spatiale de tous les pays concernés dans ce domaine spécifique. Il n’y a pas d’extravagances imaginaires comme dans les films de sf et si la conquête de Mars y est décrite entre 2011 et 2018 c’est que les techniques mondiales ont amplement permis cette réalisation. Mais l’aventure continue en Guyane, une région à deux cent kilomètres au sud de Kourou où un puits profond sert de catapultage de fusées mêmes les plus grosses. Construction de la station géostationnaire, base spatiale pour les vaisseaux spatiaux…à 36,000km de distance de la Terre dans l’espace.

« La particule spirituelle »
Sous-titré, comme au ciel sur la Terre.

Essai – Édition indépendante. 2017
Un chapitre sur l’astronomie des années 2016 et 2017 puis ; Réflexion spirituelle, philosophique et scientifique,
Incluant le monde animal, préparant la suivante :

« L’âme est scientifique »
Sous-titré, un peu d’astronomie.
Aux éditions « Lys Editions Amatteis » 2018

Réflexion faisant appel à la science concernant l’âme, les antécédents et le futur. Référence aux scientifiques contemporains ainsi qu’aux croyances spirituelles. Deux chapitres sur l’astronomie comme par exemple Bételgeuse géante rouge qui si elle avait pour centre notre Soleil engloutirait tout le système solaire jusqu’au-delà de la Ceinture d’astéroïdes.




au Salon d’Etampes-Mondésir BD et livre d’Aviation

2062018

Bonne sortie sur l’aérodrome d’Etampes-Mondésir au Salon de la BD et livre d’aviation, » />Photo-0117Photo-0119 aux dessinateurs, concepteurs talentueux, des artistes qui par leur art racontent des histoires prenantes avec des détails incroyables et de belles couleurs appropriées – leur sujet principal « l’aviation » sur l’aérodrome d’Etampes-Mondésir où Blériot a laissé des souvenirs inoubliables. Atmosphère chaleureuse de la part des organisateurs avec animations diverses originales dans le hangar numéro « 11″ au bord de la piste aux incessants envols d’avions « Cessna », « Robin » et autres « ULM » conçus comme de véritables avions. Wladimir y a présenté ses ouvrages « NSEA allers et retours spatiaux », « Le projet Vladikite » entre autres. Pour les amateurs d’aventures.




Réacteur = Hélice enfermée / fusée dans un puits

1062018

width= »95″ height= »41″ class= »alignnone size-full wp-image-2577″ />turboreacteur-double-flux-300x284TURBOREACTEUR DOUBLE FLUX>RÉACTEUR = HÉLICE ENFERMÉE

Un réacteur (double flux) est une hélice (de pâles) enfermée dans une carrosserie et le génie de ce système est dans le concept:
Le flux primaire expulse les gaz chauds et brûlés en faisant tourner la couronne qui sur son axe fait tourner les pâles et provoque le flux secondaire.
Puissance du flux primaire = 20%
Puissance du flux secondaire = 80%

Dans le roman d’aventure  » NSEA allers et retours spatiaux »

Un nouveau concept complètement inédit est appliqué aux techniques de lancement de fusées. Il s’agit au début du « PCHP » qui évoluera vers le « PCHE » (Puits de catapultage hydraulique électromagnétique ! Une révolution dans les techniques de lancement de fusées.
Regardez-bien le schéma, faites-le pivoter d’un quart de tour à droite – il devient une fusée, uniquement du fait de sa carrosserie (où le double flux n’a rien à voir).

Enfermez le moteur de la fusée dans un puits de plus de 120 mètres de profondeur – le flux sera considérablement augmenté – c’est un épisode révolutionnaire dans mon ouvrage – un jour il sera appliqué par les grandes puissances développées dans les techniques spatiales, car les voyages dans l’espace, le cosmos profond deviendront coutumiers.
Wladimir Vostrikov

NSEA allers et retours spatiaux

On peut commander:
chez l’Éditeur: http://www.Lys Editions Amatteis.fr

http://www.77direct.fr

Regardez le ciel les prochaines nuits, vous verrez ISS vers minuit !
vérifier avec l’éphéméride de « Heavens above ».

Localisation: Boussy-Saint-Antoine – Essonne
(48,6830°N, 2,5330°E)
Heure: 18:00:49
(UTC+02:00)




Aventure Terre – Cosmos – « NSEA Allers & retours spatiaux »

27052018

Librairie Chauvelin
Place Saint Léonard à Corbeil Essonne

Une charmante Librairie, agencée avec goût et délicatesse, lumineuse, où est mis en évidence la passion du livre. Sur des étagères élégantes dans des rayons spécifiques apparaissent livres, revues, journaux, magazines, gadgets. Des services sont proposés comme clés à la minute, loto. Un endroit agréable dans un quartier d'une ville ancienne au bord de la Seine.

http:///www.Lys Editions Amatteis

http://www.77direct

commander en librairies




Montrez-nous de beaux avions, de beaux bateaux

25052018

quatre-avions-de-air-journal-fr1 (2)Montrez-nous de beaux avions, que le génie humain réalise constamment. Des premiers aéroplanes aux hydravions énormes pour l’époque qu’on a revus à de plus petites dimensions, avions légers, avions de passagers, de transport de marchandises, avions de ravitaillement, avions de combat – tous sont remplis du génie humain. Petits, moyens et grands tous ont une particularité spécifique à quoi ils sont destinés, mais aussi les avions construits en série, tous pareils mais au service des humains. Ce qui dérange à notre époque c’est bien la pollution qu’ils déversent dans les airs – en fait pareil pour les bateaux, les plus grands paquebots pour les croisières l’air de rien polluent énormément et contribuent à agrandir cette île artificielle qui s’est réalisée au milieu du Pacifique composées de bouteilles plastiques et autres bidons et déchets, les oiseaux pardonnent inconsciemment et viennent s’y aventurer, mais ne restent pas longtemps, juste le temps d’un petit repos avant de repartir se faire porter par les courants chauds pour aller autre-part.




Konstantin Korotkov, dans « l’âme est scientifique »

24052018

Konstantin Korotkov, professeur de physique et autres matières scientifiques à Saint-Petrersvourg a commencé à bouleverser les connaissances tangibles pour cerner d’une manière scientifique l’âme de l’être humain. L’âme est aussi logée chez les animaux, c’est pourquoi il ne faut jamais maltraiter un animal. Korotkov est mentionné dans « L’âme est scientifique – un peu d’astronomie ».

Konstantin Korotkov rejoint certaines conceptions de Roger Penrose et Stephen Hawking.

Par des procédés scientifiques Konstantin Korotkov étudie l’aura des humains, et les propagations électromagnétiques du cerveau par les canaux quantiques qui ne peuvent que déboucher sur l’âme. Les procédés scientifiques utilisés sont modernes et basés sur ceux de la méthode Kirlian notamment. Le couple Kirlian qui avait réussi à photographier l’aura humaine, ce procédé est infiniment plus précis avec l’aide d’ordinateurs hautement perfectionnés pour pouvoir aborder la propagation d’ondes quantiques des neurones du cerveau et du corps. Les découvertes sont stupéfiantes ainsi que les applications qu’on peut en déduire pour le domaine médicale.

Ecoutez-le:




SALON DE LA BD et du LIVRE sur L’AVIATION à ETAMPES-Mondésir

8052018

Au bord de la Nationale N-20, à 7,5 km au sud d’Étampes se trouve l’aérodrome D’Étampes-Mondésir.

« L’Association Patrimoine et Traditions du Pays de la Beauce » – le Salon de la BD et du livre sur l’Aviation. Pour ceux qui aiment l’aviation et l’aventure.

Le projet Vladikite
WLADIMIR VOSTRIKOV
RÉSUMÉ
L’histoire d’une invention aéronautique commence à Argelès sur mer, puis continue en Espagne, à Chicago, à Genève et à Moscou. Aventure et voyages. C’est un roman, sur une idée déposée à l’INPI, sur un concept de sécurité sur lequel la compagnie Boeing estime que « l’idée » mérite d’être mise en réserve dans leurs inventions en instance. Une invention qui rassemble quelques amis qui construisent un modèle réduit, puis le concept est appliqué à un avion réel, un Yakovlev-52. Voyages pour présentation du concept à Chicago, Genève, Moscou. Un petit aérodrome des Pyrénées-Orientales, au très joli nom de Sainte-Léocadie près d’Andorre est le théâtre des opérations. Un sujet approprié suite aux commémorations de Jules Verne et à l’actualité. Des accidents aériens peuvent survenir n’importe où dans le monde, tous les avions vieillissent et il y a de plus en plus d’appareils en vol. Tellement de phénomènes peuvent survenir comme l’inattention, les conditions météo et la suractivité des compagnies. Il est impératif pour l’avenir de trouver tous les moyens disponibles pour éviter les terribles catastrophes aériennes, ou du moins limiter le nombre de victimes. Quelques idées existent.
Un roman d’aventure et de voyages autour d’une invention aéronautique qui rencontrera la richesse d’imagination des jeunes filles et des jeunes gens.
AUTEUR
Wladimir Vostrikov a publié plusieurs romans dont « Fin du monde à Bugarach » chez Les Éditions du Net, « Conceptions cosmologiques » et « Le songe d’Anne de Kiev – Henri-1er et Anne de Russie », « Mars conquête décisive », « Cosmos-21 », « la particule spirituelle ». Chez LYS Éditions Amatteis : « NSEA allers et retours cosmiques », « L’âme est scientifique – un peu d’astronomie». Passionné de cosmologie, d’aviation et de la préservation de notre planète. L’essentiel demeure dans le respect des uns envers les autres sans omettre le monde animal et végétal pour un meilleur avenir face aux mystères et aux interrogations sur l’intelligence et le cosmos.
• Discipline : jeunesse
• Parution : 19-06-2012
• Auteur : Wladimir Vostrikov
• ISBN: 978-2-312-00384-9
• Format : 120×190 mm
• Nombre de pages : 354
• Série / Collection : Les Éditions du Net
LES EDITIONS DU NET

NSEA Allers et retours spatiaux –
éditions Lys Editions Amatteis
Etc…

lulu.com est Distributeur de certains titres:
blue lien lulu

En attendant, jetez un coup d’œil sur le système d’arrimage de la station spatiale ISS avec un astronaute en manœuvre:

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM




Wladimir pense philosophie et science – L’âme est scientifique

24042018

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM<a href="https://www.youtube.com/watch?

Dernier ouvrage de Wladimir
Chez, le distributeur ou en librairies ou l’éditeur :
Disponible fin mai 2018

L’âme est scientifique

Un peu d’astronomie
Il s’agit d’une analyse qui n’a rien de poétique, mais plutôt scientifique où l’auteur rejoint des données précises de certains astrophysiciens comme Stephen Hawking et son ami Roger Penrose.

blue lien lulu

Chez les Editions « Lys Editions Amatteis »

Vous pourrez être surpris !

Qui cherche trouve .
1304-ame-scientifique-couv-rv_1 (1)

Conception couverture Lys Editions Amatteis

Regardez déjà la station spatiale ISS en DIRECT:

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM




Librairies prix dégressifs SF

9042018

http://www.lulu.com/shop/wladimir-vostrikov/nsea-allers-et-retours-spatiaux/paperback/product-23486021.htmlNSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX

fichier pdf NSEA-couverture-320-82×209-9 ALLERS RETOURS
VOYAGES SPATIAUX ET AVENTURES TERRESTRES

quantity discount above 10.000 pcs

JOLIE COUVERTURE §




Историческое имение во Францие связаное с историей России

28032018

ПРОДАНО (КЕМ-ТО…) МУНИЦИПАЛИТЕТУ




Album peintures huiles de Wladimir

15032018

De Facebook
Cliquer ou ouvrir album peintures huiles de Wladimir
pour voir une autre de mes occupations ! ou

http://77livres.fr/index.php/listes-2017/nsea-allers-et-retours-spaciaux




« Orion » est encore visible dès 21h30 plein sud

5032018

« Orion » disparaîtra d’ici un mois

Ouais faites gaffe les gars « Orion » la plus belle des constellations est encore visible quand il fait beau en début de nuit, ciel dégagé comme hier, chaque soir plein sud, mais elle s’éloigne progressivement vers le sud-ouest. Bientôt d’ici fin avril au coucher du Soleil, on ne la verra plus, jusqu’au mois de septembre, lorsqu’on pourra la revoir mais très tôt le matin. Tout bouge. Il s’agit de notre longitude de 2°4 – lat 48° en Île de France et (42° pour Elne et Argelès). Pour les pays plus à l’ouest et l’océan Atlantique Orion a disparu et à l’est elle est visible mais pour s’estomper plus tard.
* Capella
* Pollux et Castor (dans le Gémeaux)

* Procyon * Aldébaran

* Bételgeuse * Bellatrix
Le Baudrier (3 étoiles)
la nébuleuse M42
L’épée
* Saiph * Rigel
* Sirius
Pour les Grecques c’était « le Guerrier », sauf qu’ils devaient s’imaginer la tête. Au-dessus à gauche c’est Procyon et au-delà de l’écliptique Pollux et Castor dans « les Gémeaux », bien en-dessous sur la gauche la plus brillante des étoiles visibles de Terre « Sirius ». Au-dessus de Bellatrix, Aldébaran
et si l’on trace comme un triangle équilatéral entre Aldébaran et Castor, c’est sur Capella qu’on tombe – Capella qui se trouve à gauche de la constellation de Persée. Que de très belles étoiles impressionnantes. Orion est selon les astronomes une « nurserie » car des étoiles y naissent.




NSEA allers & retours spatiaux

27022018

Roman d’aventure – MARS aurait pu être conquise en été 2018

Cette année, vivez la conquête de la planète rouge avec:
NSEA allers & retours spatiaux

Editions: Lys Editions Amatteis

Regardez déjà la station spatiale ISS en direct sur YouTube:

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM

Lire la suite… »




Relations étonnantes entre les planètes du système solaire

17022018

Cela peut paraître aberrant voire osé que d’affirmer qu’il existe une relation déterminée, comme réglée au plus juste entre toutes les planètes du système solaire et pourtant il y a déjà bien longtemps que des astronomes ont découvert cet équilibre mathématique de toutes les forces gravitationnelles. Ces forces s’équilibrent entre attraction, répulsion et gravité. Après le Big Bang, l’inflation et le refroidissement de ce qu’était le début de l’univers, dès le premier milliard d’années des nuages d’atomes déjà réalisés se complexifiant en molécules de plus en plus riches circulaient dans le cosmos encore très chaud. Ces nuages mélangés aux gaz subsistent encore disparates vagabondant sans arriver à s’agglomérer à des objets sur leur passage, mais d’autres infiniment plus nombreux et denses ont créé les étoiles utilisant hydrogène et hélium et s’étaient constitués en géantes bleues, d’autres infiniment plus petites ont fini par refroidir encore pour se transformer en naines rouges, d’autres éclatant en supernovae – le tout s’agglomérant dans des systèmes stellaires et dans des amas galactiques jusqu’aux superamas galactiques dont nombreux parmi eux finissant en leur centre dans les trous noirs qui les attendent depuis des milliards d’années. Toutes ces interactions ont une incidence directe sur chacune des planètes du système solaire, peut-être même les objets éloignés en dehors de notre galaxie – une incidence mais infime, mais tout de même incidence, comme les poussières de la « ceinture d’astéroïdes » entre Mars et Jupiter. Les satellites joviens comme les satellites martiens ont une influence sur la planète dont ils dépendent comme la Lune par rapport à la Terre, mais ces influences sont locales, inhérentes à la planète ils sont en équilibre (bien que la Lune s’éloigne de la Terre de trois centimètres par an). Entre Mars et Jupiter les astronomes pensaient à une planète mystérieuse manquante au dix neuvième siècle, en fait il s’agissait de petites influences de Cérès de 1000 km de diamètre découverte par le Hongrois Von Sach sur base des calculs de l’Allemand Karl Gauss et de l’influence d’autres petits planétésimaux et de celle éloignée d’Uranus – des astéroïdes circulent aussi dans ces parages. En fait selon l’échelle de la loi de Titius-Bode, Cérès se trouve à une valeur de 27,7.
Le mathématicien allemand Johann Titius connaissait la série 0,3,6,12,24,48 et 96 qui sépare réciproquement les six planètes, mais cette série ne le satisfaisait pas, quelque chose manquait dans cette logique – il était certain qu’entre le Soleil et Mercure l’on pouvait glisser un « 3″ comme valeur, puis doubler cette valeur à « 6″ jusqu’à Vénus, puis doubler cette dernière à « 12″ pour valeur de la Terre, puis doubler la « 12″ à « 24″ pour obtenir celle de Mars, puis doubler celle de Mars à « 48″ pour celle de Jupiter et « 96″ pour celle d’Uranus, Neptune n’était pas encore découverte par le Verrier. Titius ajoute un « quatre » à chaque élément : le « 3″ devient « 7″ et la suite s’écrit: 4,7,10,16,28,52, et 100. Chaque valeur correspond à une planète sauf celle du « 28″ donc logiquement une force, une planète manquante. La planète manquante n’est autre que celle décrite ci-dessus, Cérès avec d’autres planétésimaux se trouvant bien entre Mars et Jupiter, dans la ceinture d’astéroïdes.

Un équilibre dans le vide du cosmos infini, un équilibre parfait sorti du chaos dense et incandescent – un équilibre dans le froid intense de ses -273°C/K – un équilibre dont des galaxies volent plus vite que la vitesse de la lumière.
Wladimir




Ciel nocturne tôt le matin au sud-est à sept heures

13022018

Tôt le matin, avant sept heures, pas trop avant et jusqu’au lever du Soleil on peut encore voir au sud-est : au-dessus de l’horizon le dernier croissant de Lune à deux doigts tendus à droite en montant la planète Saturne faiblement jaune, puis toujours en montant à droite vers le sud poing tendu la planète Mars orangée – juste en-dessous se trouve Antarès du Scorpion la plus lumineuse étoile orangée aussi mais super géante rouge, en montant encore à droite poing tendu Jupiter. Cette ligne entre le dernier croissant de Lune et Jupiter est « l’écliptique » – ligne imaginaire sur laquelle circule notre Soleil et toutes les planètes du système solaire. C’est aussi sur l’écliptique que défilent les douze constellation du zodiac. Le croissant de Lune s’estompe et les planètes demeurent en changeant de position.

On peut voir aussi Sirius complètement à l’ouest à l’opposé de la mer, l’étoile la plus brillante. Ce n’est pas Vénus qui elle n’apparaît brièvement qu’au coucher du soleil en ces temps-ci.

De Perpignan, Argelès et Elne la scène a lieu avant sept heures du matin à gauche du Canigou enneigé – entre la mer au large d’Argelès et Collioure et au-dessus de la chaîne des Albères. Magnifique spectacle, ne ratez pas ça.







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus