Un QUARK d’une densité phénoménale

21 02 2015

à lire pendant quelque temps car ce site va fermer.

Un point dense et chaud, très chaud, la théorie difficile à imaginer. Alors que toutes les convictions de tous les physiciens convergent sur la théorie du Big Bang, il reste malgré tout quelque chose de difficile à imaginer et à exprimer. Si le point originel est dense et chaud et qu’on imagine que ce point avait pu être un « quark » la question se pose pourquoi un seul quark. Comment un seul quark aurait-il pu être à l’origine de l’univers. Pourquoi pas « quark » mais pas un seul quark, car nous savons ce qu’est un quark, mais faire admettre que l’univers tout entier était contenu dans un seul quark, difficile et incongru de l’admettre. On m’a dit une fois « mais vous faites confusion entre un quark et le quark de l’origine de grande densité à l’origine de l’univers » (quelque chose comme ça). Mais dans ce cas il faut le mentionner et l’appeler autrement comme par exemple « le quark à la densité phénoménale » – autrement dit un quark dont on n’a pas encore vraiment déterminer la nature exacte et que la question reste en suspend. Qu’il soit un des quarks, dense d’une densité phénoménale, venu d’on ne sait où, mais un « quark phénoménal », là on pourrait envisager de comprendre toute la nucléosynthèse qui s’en suit: arrive le proton, l’atome d’hydrogène, puis vient s’additionner un neutron, dû au surnombre des protons, puis d’autres neutrons, puis le deutérium, le béryllium etc dans l’échelle de l’élaboration de la matière par l’abondance des éléments jusqu’aux 380,000 années du fond diffus de l’univers naissant et sortant de la soupe incandescente pour s’agglomérer vers des grumeaux et peu à peu au fur et à mesure de 9,3 milliards d’années vers la formation des galaxies, des nuages gazeux, les nébuleuses, les galaxies, les systèmes stellaires, les étoiles naissantes et agonisantes et les milliards de planètes – et la vie telle que nous la connaissons à 13,8 milliards d’années après le Big Bang; lorsque j’étais jeune je la croyais parfaite, mais quelle désillusion. Maintenant d’où provenait le quark à la densité phénoménale, s’est-il réalisé tout seul, provenait-il du multivers ou était-il la réminiscence d’un big Crunch, allez donc savoir.
Wladimir V


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus