JUPITER et la LUNE et le ciel

18 04 2016

JUPITER et la LUNE jusqu’à tôt le matin du lundi 18 avril ont donné un spectacle magique. On ne regarde pas chaque jour les éphémérides de l’Institut d’Astronomie de Paris ou des autres institutions astronomiques. C’est en regardant le ciel vers 23 heures qu’on s’aperçoit du spectacle et ce depuis quelques jours déjà lorsque le ciel était plus ou moins dégagé de nuages. Qui court après qui, la Lune après Jupiter ou Jupiter après la Lune… La Lune retarde, Jupiter fait un tour du Soleil en onze années et neuf mois et la Lune met presqu’un mois à tourner autour de la Terre. Mars est splendide également tout au Sud elle nous réserve la surprise de son opposition le 22 mai prochain, elle est bien visible dans le Scorpion au Sud mais un peu basse sur l’horizon comme d’ailleurs l’a été Saturne le 15 avril. Jupiter haut dans le Lion et Mars, Saturne et la Lune avaient formé un beau trio le 25 avril. J’aime bien reconnaître les astres de moi-même et j’ai la confirmation après par les éphémérides de Ciel et Espace mon magazine préféré. Ce que j’aime, c’est m’exercer à débusquer les constellations les plus visibles malgré le ciel pollué par les lumières des villes lorsque les nuages ne s’en mêlent pas. Ainsi chaque soir c’est bien Arcturus la belle étoile que j’admire et ça va durer jusqu’en été.
Arcturus dans la constellation du Bouvier, on dirait un cerf volant ou un parachute et Arcturus un parachutiste. Elle est vingt fois plus grosse que le Soleil et se trouve à 35 années-lumière. Ah pendant qu’on y est, Jupiter se trouve en moyenne à 778,000,000 de km du Soleil, c.à.d à plus de cinq unités astronomiques, tandis que notre satellite la Lune en moyenne à 350,000 km jusqu’à 384,000 km de la Terre. Et puis il y en a tant d’autres… Mon télescope, difficile à manier mais déclinaison et ascension droite facilitent son utilisation grâce aux astronomes.
Wl.
Image 5 rognée Telescope balalaïka


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus