L’univers rapetissé, danger de l’astrophysique

3 03 2018

Les dangers de l’astrophysique
Parfois je me demande, en réfléchissant, en essayant de se placer à la place des astronomes et des astrophysiciens – leurs travaux sont passionnants c’est entendu, on peut consacrer des heures, des journées, des mois et des années à décortiquer leurs études et leurs découvertes et les analyser avec une véritable passion. Il est impossible de s’ennuyer, les domaines sont infinis, ils touchent à tout de l’infiniment grand à l’infiniment petit, du cosmique au quantique ce fameux lien qu’ils essayent de concilier. Puis ce tout est mathématique, physique, chimique et aussi métaphysique lié à la pensée du cerveau humain. Ce n’est pas un hasard si les astrophysiciens mentionnent bien souvent le facteur humain psychique, la réflexion et les « dogmes » établis par les penseurs de l’antiquité et par ceux du temps des lumières, Sigmund Freud, Frederich Nietzsch et tant d’autres. Qu’il se passe quoi que ce soit dans l’univers, qu’est-ce qu’on en a à faire, si l’on ne réfléchit pas, pourraient se dire les roches, la matière et les gaz comme sur les étoiles et les planètes dépourvus de vie, mais la vie incite à réfléchir et comprendre leur fonctionnement. En réfléchissant de trop, on pourrait dézinguer comme cela est arrivé à de très nombreuses personnes devenues simplement benoîtement «folles» mais on peut aussi rester les pieds sur terre et en réfléchissant, l’univers se dessine. On arrive à le comprendre, mais un autre danger subsiste néanmoins, c’est que l’univers tout entier puisse devenir relatif et l’infiniment grand rejoindre l’infiniment petit. On pourra alors croire que la Terre est devenue « petite », les régions sont petites, les pays sont petits – tout a rapetissé ! L’univers prend alors des dimensions « atteignables » ou le contraire. C’est le danger de l’astrophysique.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus