« Mars » toujours splendide, comme un phare plein Sud

25 09 2018

De chez moi le 24 septembre.
Mars toujours splendide le soir en regardant plein sud. Hier soir elle se trouvait entre 25° et 30° à l’ouest de la Lune. La Lune retarde chaque jour de quelques douze degrés, une heure, mais parcourt inexorablement le ciel pour se coucher de plus en plus tard pour se lever bientôt très tôt le matin et continuer son intervalle vieux de près de quatre milliards d’années. Le 21 septembre Mars se trouvait entre 8° et 10° de la Lune. En regardant ce spectacle chaque soir lorsque le ciel est dégagé l’on constate ce que nous apprend la discipline astronomique. Lorsque l’on regarde le ciel la nuit, sans les éphémérides aucune étoile ne pourrait porter un nom – avant c’était le bouche à oreille mais pour les nébuleuses et les étoiles des galaxies éloignées c’est un numéro spécifique des divers catalogues dont Messier qui les situe dans l’univers. Le matin lorsqu’il fait beau, il est intéressant de constater le décalage du Soleil chaque jour de plus en plus vers l’Est, c’est flagrant surtout après l’équinoxe de mon anniversaire.

Le 25 septembre,
Hier soir c’était « plein sud » un phare orange qui s’éloigne mais reste encore très brillant, d’une magnitude importante. Mars s’éloigne à raison d’environ 1,050,000 kilomètres chaque jour – donc déjà 58,800,000 km nous séparent de la distance la plus courte entre Mars et la Terre, il faut encore en profiter comme en 2016 jusqu’à son éloignement qui ne la rendra plus vedette de l’année.

A5 Lire a e-tiolles 2018


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus