• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 27 septembre 2018

enormous hidden oceans in cosmos

27092018

It seems it makes sense but, let’s wait for the explanation process. What is commonly explained is that 380,000 years after the big bang, a ionic mass was stagnating of hydrogen which suddenly after this famous period of ionic soup of stagnation bursted at light speed in all directions, and electrons found their place around each hydrogen atom. Overabundant « neutrons » created new protons creating new enriched atoms as helium, lithium, beryllium, carbon, azote and oxygen and so on… the simpliest atoms created stars, but the rest of atoms together with exploded stars, attracted each other and gathered towards next matter, roughly (acretion).

The simpliest basic atom and the most numerous is « hydrogen » gathered and mixed with another gas atom, oxygen in enormous quantities in cosmos – some numerous atoms created solid matter as silicium etc, but other mixed naturally together creating : H2O in enormous quantities, certainly creating « the hidden Ocean » found recently in the universe.
Wladimir




FLASH D’IRIDIUM le 26 septembre 2018

27092018

Hier soir je regardais le ciel entre 22 heures et 22 heures 02 – Mars splendide telle un phare rouge plein sud, un avion passe d’est au sud, puis une lumière éblouissante dans le ciel, bien plus éblouissante que Vénus ou la Lune, c’était un « FLASH », mais un flash d’Iridium, de l’un de ces satellites dont parle « Ciel et Espace » dans son dernier numéro. Ce flash d’une grande intensité a duré deux secondes, peut-être trois. Peut-être d’autres personnes l’on vu: C’était entre quarante et cinquante degrés vers Polaris à partir de la planète Mars, pas tout à fait au zénith. J’en avais déjà vu un dans le sud de la France près de la Méditerranée, d’abord on pourrait croire qu’il s’agit des phares d’un avion, surtout lorsque l’aéroport n’est pas bien loin comme celui d’Orly pour moi à 48.6833 de latitude et 2.5333 de longitude, puis l’on s’aperçoit qu’un avion qui aurait allumé ses phares continuerait sur sa trajectoire avec ses feux de position, mais là pas du tout, alors peut-être un bolide qui au bout de quelques fractions de secondes explose ou s’évanouit dans le noir de la nuit, ce n’est pas cela non plus mais ça ressemble à un bolide, or en ce moment il n’y a pas d’astéroïdes – tout coïncide avec les descriptions de « Ciel et Espace », c’est un flash d’Iridium avec ses panneaux solaires ultra réfléchissants envoyés dans l’espace par la société Space X. Ces manifestations dans le ciel nocturne se produisent seulement depuis début 2017, les satellites vont être remplacés et il y aura de moins en moins de flash étonnants. A 22heures locale, c’est à dire à 20 heure TU, les panneaux du satellite recevaient facilement les rayons du Soleil et les avaient réfléchis jusqu’à moi et ceux qui observaient le ciel au même moment. C’est grâce au magazine « Ciel et Espace » que j’ai compris qu’il s’agissait des satellites d’Iridium de Space X, sinon je pensais aux bolides vagabonds…







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus