• Accueil
  • > Archives pour octobre 2018

Mars, Lune et civilisation extraterrestre

18102018

le matin vers six heures c’est Orion qu’il faut regarder avec toutes les étoiles qui composent la plus belle constellation: Bételgeuse, Bellatrix, Aldebaran Maisdu Taureau, Capella, Castor et Pollux, Procyon du Petit Chien, le Baudrier d’Orion, l’épée, Rigel à droite l’épaule, Sirius à gauche… Même dans la région parisienne la vue est parfaite. De la beauté dans le ciel sans nuage, à l’infini.

Va mon ami, va, la Lune se lève,
va mon ami va, la Lune s’en va…

Mars à 15° de la Lune le 19 octobre au soir – matin toujours aussi beau, tant que le ciel ne se couvre de nuages.

Jusqu’à ce début de siècle déjà bien avancé, certaines personnes pensent que la Lune a été visitée bien avant l’épopée « Apollo » et que des infrastructures y sont implantées, alors que Mars une civilisation d’humanoïdes s’organise comme des fourmis car leur cerveau serait déconnecté annihilant sentiment, compassion et sexualité. Toute « l’organisation contrôlée et dirigée » par un groupe dont on doit se méfier sur terre. Reste à savoir qui est-il, qui sont-ils, parmi les humains invisibles et insoupçonnables… selon des livres étranges. Et les humains eux-mêmes ne sont-ils pas étranges.




Soyuz MS-09 est amaré à l’ISS

15102018

Le retour des trois astronautes à bord de l’ISS sera assuré par la capsule de la mission Soyuz MS-09 qui est amarée à la station internationale, c’est la suite des événements qui devient problématique pour les approvisionnements et la rotation des visiteurs et astronautes/cosmonautes de l’ISS. Peut-être que Space-X sera prêt d’ici là.




Ascenseur spatial japonais – Japanese Space Lift

13102018

Japanese Space lift foreseen by Masharo Nohmi

It is fantastic to pik-up again the idea of a space lift towards space. The Japanese professor has studied in details Constantin Tsiolkovsky idea, but it seems many other experts did it before him, Arthur C. Clarke is an author among many other tehnicians too, all have abandoned any project because in such a tremendous adventure, they always have to face an obstacle, even if the « nanotubes » would seem sufficient, there will always be another obstacle to overcome, as « gravity » – progressive but still existent up to the famous well determined limit of 36 000 km altitude, or better to say distance from Earth surface. Constantin Tsiolkovski had a dream before he died. It is described in Wladimir Vostrikov’s book:

« NSEA allers et retours spatiaux »
isbn: 978-2-86849302-6
Lys Editions Amatteis
77190 DAMMARIE-LES-LYS
which I invite Mr Masharo Nohmi, Shizuoda University professor and his Team to consult, where they would find an additional solution.




Il y a trois passagers à bord d’ISS…

13102018

Si les partenaires d’ISS ne se mobiliseront pour reprendre les vols de service, les Russes arriveront bien à trouver ce qui a provoqué la panne dans le déclenchement erroné d’un booster comme le système de commande des attaches de la désolidarisation ou d’un moteur de la fusée et reprendront le service au plus tôt. Les Russes ne sont pas seuls, ils sont en coopération avec l’ESA et la NASA, les Japonais et les Chinois… Une solution sera trouvée, car là-haut il reste trois passagers, même si les ressources alimentaires et techniques sont suffisantes, il semble qu’il n’y ait plus de capsule de retour attachée à l’ISS.




Soyuz la capsule, Fusée Soyuz MS-10 cosmonautes sauvés le 11 octobre 2018

12102018

Hier la capsule SOYUZ portée par la fusée Soyuz MS-10 système le plus fiable ces dernières années pour approvisionner la station ISS s’est déclenchée de la fusée en détresse et les cosmonaute/astronautes sont revenus immédiatement sur terre dans une région proche de la base de lancement à Baïkonour, sains et saufs, Dieu soit loué comme se sont exprimés les responsables russes. Le système de sauvetage a fonctionné quant à lui avec toute l’efficacité prévue en cas de catastrophe, c’est réconfortant de savoir que la vie des passagers de Soyuz a été épargnée, ils ont certainement eu la peur de leur vie.

Le responsable de Roscosmos a réagi après peur et colère. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons exactes de l’accident. Un booster aurait mal fonctionné, mais ce sont les explications de la raison exacte qu’attendent tous les responsables de l’organisation spatiale russe, car ceux qui seraient responsables du moindre détail désastreux pour la notoriété de Roscosmos et de la mise en danger de la vie des cosmonautes seront renvoyés sur le champ avec toutes les conséquences que cela implique, c’est à dire s’il s’agit de sous-traitants, ils n’auront plus jamais affaire avec la grande organisation spatiale russe. Pour quelque temps les activités d’approvisionnement d’ISS sont complètement suspendues en ce qui concerne la Russie. Il semble qu’il faille que les autres parties prenantes dans l’exploitation de la station orbitale prennent le relais de toute urgence !

Voir suite…







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus