• Accueil
  • > КОСМОДРОМЫ БАЙКОНУР и ПЛЕСЕЦК

Soyuz la capsule, Fusée Soyuz MS-10 cosmonautes sauvés le 11 octobre 2018

12102018

Hier la capsule SOYUZ portée par la fusée Soyuz MS-10 système le plus fiable ces dernières années pour approvisionner la station ISS s’est déclenchée de la fusée en détresse et les cosmonaute/astronautes sont revenus immédiatement sur terre dans une région proche de la base de lancement à Baïkonour, sains et saufs, Dieu soit loué comme se sont exprimés les responsables russes. Le système de sauvetage a fonctionné quant à lui avec toute l’efficacité prévue en cas de catastrophe, c’est réconfortant de savoir que la vie des passagers de Soyuz a été épargnée, ils ont certainement eu la peur de leur vie.

Le responsable de Roscosmos a réagi après peur et colère. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons exactes de l’accident. Un booster aurait mal fonctionné, mais ce sont les explications de la raison exacte qu’attendent tous les responsables de l’organisation spatiale russe, car ceux qui seraient responsables du moindre détail désastreux pour la notoriété de Roscosmos et de la mise en danger de la vie des cosmonautes seront renvoyés sur le champ avec toutes les conséquences que cela implique, c’est à dire s’il s’agit de sous-traitants, ils n’auront plus jamais affaire avec la grande organisation spatiale russe. Pour quelque temps les activités d’approvisionnement d’ISS sont complètement suspendues en ce qui concerne la Russie. Il semble qu’il faille que les autres parties prenantes dans l’exploitation de la station orbitale prennent le relais de toute urgence !

Voir suite…




Réacteur = Hélice enfermée / fusée dans un puits

1062018

width= »95″ height= »41″ class= »alignnone size-full wp-image-2577″ />turboreacteur-double-flux-300x284TURBOREACTEUR DOUBLE FLUX>RÉACTEUR = HÉLICE ENFERMÉE

Un réacteur (double flux) est une hélice (de pâles) enfermée dans une carrosserie et le génie de ce système est dans le concept:
Le flux primaire expulse les gaz chauds et brûlés en faisant tourner la couronne qui sur son axe fait tourner les pâles et provoque le flux secondaire.
Puissance du flux primaire = 20%
Puissance du flux secondaire = 80%

Dans le roman d’aventure  » NSEA allers et retours spatiaux »

Un nouveau concept complètement inédit est appliqué aux techniques de lancement de fusées. Il s’agit au début du « PCHP » qui évoluera vers le « PCHE » (Puits de catapultage hydraulique électromagnétique ! Une révolution dans les techniques de lancement de fusées.
Regardez-bien le schéma, faites-le pivoter d’un quart de tour à droite – il devient une fusée, uniquement du fait de sa carrosserie (où le double flux n’a rien à voir).

Enfermez le moteur de la fusée dans un puits de plus de 120 mètres de profondeur – le flux sera considérablement augmenté – c’est un épisode révolutionnaire dans mon ouvrage – un jour il sera appliqué par les grandes puissances développées dans les techniques spatiales, car les voyages dans l’espace, le cosmos profond deviendront coutumiers.
Wladimir Vostrikov

NSEA allers et retours spatiaux

On peut commander:
chez l’Éditeur: http://www.Lys Editions Amatteis.fr

http://www.77direct.fr

Regardez le ciel les prochaines nuits, vous verrez ISS vers minuit !
vérifier avec l’éphéméride de « Heavens above ».

Localisation: Boussy-Saint-Antoine – Essonne
(48,6830°N, 2,5330°E)
Heure: 18:00:49
(UTC+02:00)







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus