Il y a trois passagers à bord d’ISS…

13102018

Si les partenaires d’ISS ne se mobiliseront pour reprendre les vols de service, les Russes arriveront bien à trouver ce qui a provoqué la panne dans le déclenchement erroné d’un booster comme le système de commande des attaches de la désolidarisation ou d’un moteur de la fusée et reprendront le service au plus tôt. Les Russes ne sont pas seuls, ils sont en coopération avec l’ESA et la NASA, les Japonais et les Chinois… Une solution sera trouvée, car là-haut il reste trois passagers, même si les ressources alimentaires et techniques sont suffisantes, il semble qu’il n’y ait plus de capsule de retour attachée à l’ISS.




Soyuz la capsule, Fusée Soyuz MS-10 cosmonautes sauvés le 11 octobre 2018

12102018

Hier la capsule SOYUZ portée par la fusée Soyuz MS-10 système le plus fiable ces dernières années pour approvisionner la station ISS s’est déclenchée de la fusée en détresse et les cosmonaute/astronautes sont revenus immédiatement sur terre dans une région proche de la base de lancement à Baïkonour, sains et saufs, Dieu soit loué comme se sont exprimés les responsables russes. Le système de sauvetage a fonctionné quant à lui avec toute l’efficacité prévue en cas de catastrophe, c’est réconfortant de savoir que la vie des passagers de Soyuz a été épargnée, ils ont certainement eu la peur de leur vie.

Le responsable de Roscosmos a réagi après peur et colère. Une enquête est en cours pour déterminer les raisons exactes de l’accident. Un booster aurait mal fonctionné, mais ce sont les explications de la raison exacte qu’attendent tous les responsables de l’organisation spatiale russe, car ceux qui seraient responsables du moindre détail désastreux pour la notoriété de Roscosmos et de la mise en danger de la vie des cosmonautes seront renvoyés sur le champ avec toutes les conséquences que cela implique, c’est à dire s’il s’agit de sous-traitants, ils n’auront plus jamais affaire avec la grande organisation spatiale russe. Pour quelque temps les activités d’approvisionnement d’ISS sont complètement suspendues en ce qui concerne la Russie. Il semble qu’il faille que les autres parties prenantes dans l’exploitation de la station orbitale prennent le relais de toute urgence !

Voir suite…




MARS aurait pu être conquise en été 2018

22122017

A5 Lire a e-tiolles 2018A5 Lire a e-tiolles 2018Cette année, vivez la conquête de la planète rouge avec:
NSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX

La fusée resterait en orbite et son vaisseau arriverait fin juillet sur la planète MARS. Oui, cet été lors de l’opposition, l’une des plus favorables.

2018 est une année exceptionnelle dans nos relations avec la planète MARS, notre voisine la plus proche dans notre système solaire.

Si on devait se lancer à la conquête de Mars, ce serait maintenant ! Du fait de l’opposition de cet été, mais dans le livre, il y a eu des départs déjà en 2013 et 2015… Un gros stock de matériel est déjà sur Mars.

On devait embarquer dans le vaisseau spatial aux environs du 20 janvier 2018 – c’est à cette date qu’il eut fallu allumer les boosters et faire décoller la très grosse fusée type SLS ou Proton. La planète rouge sera resplendissante tout au long de l’année 2018, l’année de son opposition une des plus favorable, le 27 juillet exactement.
Wladimir

NSEA-couverture-335_99x234_92  ORIGINALE 2

NSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX
Lys Editions Amatteis

On peut commander:

soit chez l’Editeur: Lys Editions Amatteis

http://www.77direct

soit en librairies







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus