Étampes Mondésir joli aérodrome

5122018

Étampes-Mondésir à Guillerval est un très joli aérodrome au beau milieu de la Beauce, où avant il n’y avait que des champs de blé à perte de vue. Cette impression est toujours présente car la région reste la même avec ses cultures ancestrales véritable grenier à pain. Quelques constructions surgissent ça et là et les bâtiments de l’aérodrome avec sa seule piste. Le week-end les départs sont fréquents, continuels à certains moments avec des touch and go et les retours après promenades dans le ciel souvent limpide. C’est un endroit historique, Blériot est la vedette des lieux à tout jamais. Il faut lire la page d’accueil de l’aérodrome qui retrace l’historique et les activités de ce joli endroit. Quant à moi je m’y suis délecté avec quelques connaissances lors d’un salon du livre qui se veut surtout concentré, devinez-le… sur l’aviation. Beaucoup de choses à dire sur cet endroit accueillant et palpitant avec son petit air mystérieux.
Oui, c’est moi et j’ai bien envie de faire un bouquin sur les merveilles aéronautiques.

Photo-0117 wlad petit avion Etampes




PAK-TA – programme d’avions cargo énormes et hypersoniques

27112018

пак-та-300x150 copyrightAviaRu18.07.2017

Je vous raconterai tout à l’heure quelque chose sur l’énorme avion russe « IL-106 du programme « PAK-TA ». Déjà jetez un coup d’œil, il ressemble à un orque, un épaulard, beau majestueux, grande capacité avec soute de 4,5 mètres de hauteur, toujours 6 mètres de largeur, énorme comme tous les appareils Antonov qu’avaient construit les Russes avec les Ukrainiens et d’autres spécialistes du bloc soviétique en Ukraine. Les Russes avaient eu certainement tord d’aller construire leurs plus gros porteurs en Ukraine, certainement aussi par la volonté de Nikita Khrouchtchev qui voulait promouvoir son pays natal, mais Oleg Antonov lui, était bien russe, il avait fait toutes ses études à Leningrad. Les Ukrainiens se sont fourvoyés avec les Chinois pour reconstruire « Mriya » – jusqu’à quelle limite les Russes toléreront-ils une telle dégradation du respect des origines d’Oleg Antonov et l’investissement russe dans les usines Antonov en Ukraine ? Nous verrons, sachant que Kiev avait longtemps été considérée comme « Mère » de la patrie russe mélangeant la contrée de la principauté de Kiev à celle de Novgorod. De son côté Iliouchine ne rigole pas, il a fait ses preuves et avec son programme « PAK-TA » le prochain « IL-106″ représente un futur encore plus impressionnant. Moteurs Tupolev Dvigatel déjà approuvé. Un autre avion gros porteur dépassant leur IL-76TD, le « ERMAK » est en préparation également dont la construction est prévue en série au début de 2022. 80 exemplaires de l’ »IL-106″ sont prévus, avec une envergure d’une soixantaine de mètres et une longueur égale du fuselage. Il soulèvera facilement 100 tonnes mais pourrait en soulever sur une courte distance, le double. « IL-76Td » bien connu des transitaires est modernisé et de nombreuses unités sont en cours de fabrication. Fantastique pour les passionnés d’aéronautique ! AN-124 sera encore utilisé un certain temps. Dans le monde aéronautique les équipes russes et ukrainiennes coopèrent espérons-le.

P.S. Cabaret astronomie s’arrête par la force des choses lors des nuits bouchées, mais reprend dès que le ciel se dégage des nuages la nuit en espérant voir d’ici le 15 décembre la comète 46P/Wirtanen.

Ouvrages Wladimir Vostrikov
Les Editions du Net.fr

Lys Editions Amatteis.fr

voir aussi Librairie Chauvelin de Corbeil.




Décollage magnétique, j’en suis l’inventeur pour les fusées

15112018

Je suis l’inventeur du DECOLLAGE MAGNETIQUE pour les fusées pour preuve consulter le roman NSEA allers & retours spatiaux ou bien « Cosmos 21″.

Le décollage des fusées dans mon livre se font au départ des spatiaudromes comme « Falaise Crevaux » en Guyane non loin de Kourou, une centaine de kilomètres, de Houston aux Etats(Unis, de Baïkonour au Kazakhstan et de Plessetsk au nord de Moscou en Russie. Je suis l’inventeur d’un puits que j’appelle « PCHE » puits de catapultage électromagnétique. Ces puits sont construits et utilisés sur les bases de lancement de fusées ci-dessus mentionnées.

Il est indéniable qu’il serait justifié que je sois Consultant dans toutes réalisations conséquentes à mon invention et représentant à titre honorifique de certaines entités aéronautiques utilisant cette invention qui est inspirée des décollages magnétiques sur les portes-avions modernes.
Wladimir Vostrikov
15 novembre 2018




Programme Bourane et AN-225 devrait être réactualisé

15112018

Quel dommage qu’une idée aussi géniale ait été arrêtée. Espérons qu’un jour dans les années qui viennent « Bourane » reviendra ainsi que l’extraordinaire porteur, l’avion le plus grand du monde l’Antonov AN-225 afin de justement reprendre des vols vers ISS qui en a besoin de toute urgence, mais aussi des vols vers la Lune, la planète Mars et en général vers le lointain cosmos pour découvrir les exoplanètes avec des vaisseaux spatiaux comme « Bourane » mais aussi plus grands et bien plus sophistiqués. Le programme « Bourane » avec l’AN-225 étaient appropriés pour rejoindre une ou des stations non seulement comme ISS mais aussi et surtout des stations GÉOSTATIONNAIRES comme celle qui est décrite et construite dans: NSEA allers & retours spatiaux. Stations géostationnaires selon les théories et les projets du précurseur de l’astronautique reconnu dans le monde Constantin Tsiolkovski et agencées par de géniaux concepteurs en astronautiques et aéronautiques.




AVIONS CARGO – Nouveaux Ilyouchine-76 pour fret volumineux

23072018

Les Russes réservent des surprises avec leurs grands porteurs-cargo, bientôt le :
 » PAK TA  » à tomber par terre !
Vous ne serez plus étonnés de voir « comme » des soucoupes volantes énormes dans le ciel, qui viennent se poser sur nos aérodrompes !
c2RlbGFub3VuYXMucnUvdXBsb2Fkcy82LzQvNjQzMTM4MjI1ODU3OV9vcmlnLmpwZWc_X19pZD00MjM2MQ==il-76 au salon maks<="

Montrez-nous de beaux avions, que le génie humain réalise constamment. Des premiers aéroplanes aux hydravions énormes pour l’époque qu’on a revus à de plus petites dimensions, avions légers, avions de passagers, de transport de marchandises, avions de ravitaillement, avions de combat – tous sont remplis du génie humain. Petits, moyens et grands tous ont une particularité spécifique à quoi ils sont destinés, mais aussi les avions construits en série, tous pareils mais au service des humains. Ce qui dérange à notre époque c’est bien la pollution qu’ils déversent dans les airs – en fait pareil pour les bateaux, les plus grands paquebots pour les croisières l’air de rien polluent énormément et contribuent à agrandir cette île artificielle qui s’est réalisée au milieu du Pacifique composées de bouteilles plastiques et autres bidons et déchets, les oiseaux pardonnent inconsciemment et viennent s’y aventurer, mais ne restent pas longtemps, juste le temps d’un petit repos avant de repartir se faire porter par les courants chauds pour aller autre-part.

En attendant regardez ce petit reportage. Des Ilyouchine-76 j’en ai vu quelques-uns, ils en ont beaucoup en Russie et un nouveau modèle ne fait pas de mal à sa renomée, bien au contraire – cet avion-cargo est extraordinaire. Je sais que l’A-400 est extraordinaire aussi et leurs concepteurs ne le sont pas moins. Elle donne les caractéristiques de l’avion cargo Il-76TD – 212 tonnes à vide, longueur des ailes et du fuselage, tout pour plaire aux transitaires pour le fret « hors gabarit » !
http://https://www.youtube.com/watch?v=PF6ri8ZLVXw

<a href="https://77livres.fr/
Lys Editions Amatteis




Mes titres. venez au Salon du livre d’Etiolles

4062018

https://webmail.sfr.fr/fr_FR/main.html« Le projet Vladikite »

Roman

L’histoire d’une invention aéronautique commence à Argelès sur mer près de Perpignan, puis continue en Espagne, à Chicago, Genève et à Moscou. Aventure et voyages.

Aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov
Une idée, un concept de sécurité sur lequel la compagnie Boeing estime que «l’idée» mérite d’être mise en réserve dans leurs inventions en instance. Une invention qui rassemble quelques amis qui construisent un modèle réduit, puis le concept est appliqué à un avion réel, un Yakovlev-52. Voyages pour présentation du concept à Chicago, Genève, Moscou. Un petit aérodrome des Pyrénées-Orientales, au très joli nom de Sainte-Léocadie près d’Andorre est le théâtre des opérations. Un sujet approprié suite aux commémorations de Jules Verne et à l’actualité. Des accidents aériens peuvent survenir n’importe où dans le monde, tous les avions vieillissent et il y a de plus en plus d’appareils en vol. Tellement de phénomènes peuvent survenir comme l’inattention, les conditions météo et la suractivité des compagnies. Il est impératif pour l’avenir de trouver tous les moyens disponibles pour éviter les terribles catastrophes aériennes, ou du moins limiter le nombre de victimes. Quelques idées existent.

Conceptions cosmologiques »

Un essai, aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov
Les astrophysiciens sont dans un monde de pensées profondes et complexes. Savent-ils que pratiquement tout le monde les comprend. On retient les thèmes qui passionnent ou qui simplement interpellent. Les plus mystérieux sont justement ceux que les astrophysiciens développent lors de conférences ou dans leurs livres. « Conceptions cosmologiques » est un condensé de ce qu’il faut retenir avant tout. Le principe créateur est analysé avec quatre propositions: 1a, 1b, 2a et 2b. Brève histoire de la formation de l’univers à partir du « Big bang » avec les découvertes et les observations de génies tels que Edwin Hubble astronome anglais qui découvrit que les galaxies s’écartent, Georges Lemaître l’abbé chanoine belge qui est remonté dans son raisonnement à un début dense et extrêmement chaud, George Gamow, russe puis professeur américain et le rayonnement fossile remontant au « Big Bang », etc. Voyages spatiaux…


« Fin du monde à Bugarach »

Un roman mystérieux aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov.
Un phalanstère : C’est comme vous le savez une association dans laquelle des gens qui partagent les mêmes idées vivent en communauté. Pascal en avait imaginé une multitude.
Le Razès est une région du Languedoc-Roussillon, où se trouvent les villes de Rennes-le-château, Rennes-les-bains, Couiza, Bugarach…

Douze amis, astrophysiciens sauf deux, qui s’étaient rencontrés en Angleterre dans les années 1959 – 1960 pendant des vacances d’été au bord de la Mer du Nord, ont gardé le contact jusqu’en 2012 l’année de « la fin du monde annoncée ». Ce sont tous des septuagénaires. Lorsque leur groupe très fermé s’était constitué, ce n’était pas le fruit du hasard – ces douze personnages et leurs ancêtres étaient suivis de près par des chefs religieux en Europe. Les douze s’étaient dispersés au vingtième siècle à travers le monde. Les événements les ont rapprochés ces derniers temps !

Il s’agit d’un roman dont les personnages sont tous des scientifiques qui analysent toutes les éventualités en incluant les explications de la NASA (appelée NESA dans le livre). D’abord par petit groupe, puis tous ensemble, ils voyagent pour partager leur amitié, leur savoir et leurs inquiétudes.

C’est un roman distrayant. Douze scientifiques répondent à toutes les questions mystérieuses avec humour et bonne humeur. Nombreux voyages en avion.


« Le songe d’A»nne de Kiev »

Roman historique
Aux éditions « Les éditions du Net »

Henri-1er, plus grand roi de France qu’on ne l’a jamais dit et Anne de Russie, devenue Anne de France vivent une période tourmentée. Leur lieu de résidence était à Senlis, mais leurs passages en Essonne, par la vallée de « l’Ours » et le passage à gué de la rivière à Boussy Saint Antoine ont laissé des traces. Confrontations de pensées autour du christianisme après l’an mil. « Le songe d’Anne de Kiev » est un roman historique qui évoque le début du onzième siècle avec des interrogations du roi Henri-1er et de son épouse Anne de Kiev sur les légendes et les mystères concernant la chrétienté et les autres croyances. L’histoire continue aussi dans de nombreuses régions de France et aussi en Russie (Ukraine de l’époque)..


« NSEA allers et retours spatiaux »

Aventure terrestre et spatiale – science fiction
Aux éditions « Lys Editions Amatteis »

regroupe deux livres « Mars conquête décisive » et « Cosmos-21 » présentés au Salon du livre d’Ile de France de Mennecy ainsi qu’au Salon du livre russe de Paris (voir interview sur le même blog) est un roman d’aventure de science fiction, mais ayant pour références les techniques avancées en matière de conquête spatiale de tous les pays concernés dans ce domaine spécifique. Il n’y a pas d’extravagances imaginaires comme dans les films de sf et si la conquête de Mars y est décrite entre 2011 et 2018 c’est que les techniques mondiales ont amplement permis cette réalisation. Mais l’aventure continue en Guyane, une région à deux cent kilomètres au sud de Kourou où un puits profond sert de catapultage de fusées mêmes les plus grosses. Construction de la station géostationnaire, base spatiale pour les vaisseaux spatiaux…à 36,000km de distance de la Terre dans l’espace.

« La particule spirituelle »
Sous-titré, comme au ciel sur la Terre.

Essai – Édition indépendante. 2017
Un chapitre sur l’astronomie des années 2016 et 2017 puis ; Réflexion spirituelle, philosophique et scientifique,
Incluant le monde animal, préparant la suivante :

« L’âme est scientifique »
Sous-titré, un peu d’astronomie.
Aux éditions « Lys Editions Amatteis » 2018

Réflexion faisant appel à la science concernant l’âme, les antécédents et le futur. Référence aux scientifiques contemporains ainsi qu’aux croyances spirituelles. Deux chapitres sur l’astronomie comme par exemple Bételgeuse géante rouge qui si elle avait pour centre notre Soleil engloutirait tout le système solaire jusqu’au-delà de la Ceinture d’astéroïdes.

Venez au Salon du Livre d’Etiolles:
A5 Lire a e-tiolles 2018







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus