Cabaret Astronomie et comète 46O/Wirtanen

8122018

CABARET ASTRONOMIE
Cabaret astronomie s’arrête par la force des choses lors des nuits bouchées, mais reprend dès que le ciel se dégage des nuages en espérant voir d’ici le 15 décembre la comète 46P/Wirtanen (avec l’Association astronomique de Montgeron). La comète 46P/Wirtanen est visible avec des jumelles entre le 1er décembre et le 17 dans « La Baleine » – à gauche du « Bélier » et dans les magnifiques « Pléiades ».




FLASH D’IRIDIUM le 26 septembre 2018

27092018

Hier soir je regardais le ciel entre 22 heures et 22 heures 02 – Mars splendide telle un phare rouge plein sud, un avion passe d’est au sud, puis une lumière éblouissante dans le ciel, bien plus éblouissante que Vénus ou la Lune, c’était un « FLASH », mais un flash d’Iridium, de l’un de ces satellites dont parle « Ciel et Espace » dans son dernier numéro. Ce flash d’une grande intensité a duré deux secondes, peut-être trois. Peut-être d’autres personnes l’on vu: C’était entre quarante et cinquante degrés vers Polaris à partir de la planète Mars, pas tout à fait au zénith. J’en avais déjà vu un dans le sud de la France près de la Méditerranée, d’abord on pourrait croire qu’il s’agit des phares d’un avion, surtout lorsque l’aéroport n’est pas bien loin comme celui d’Orly pour moi à 48.6833 de latitude et 2.5333 de longitude, puis l’on s’aperçoit qu’un avion qui aurait allumé ses phares continuerait sur sa trajectoire avec ses feux de position, mais là pas du tout, alors peut-être un bolide qui au bout de quelques fractions de secondes explose ou s’évanouit dans le noir de la nuit, ce n’est pas cela non plus mais ça ressemble à un bolide, or en ce moment il n’y a pas d’astéroïdes – tout coïncide avec les descriptions de « Ciel et Espace », c’est un flash d’Iridium avec ses panneaux solaires ultra réfléchissants envoyés dans l’espace par la société Space X. Ces manifestations dans le ciel nocturne se produisent seulement depuis début 2017, les satellites vont être remplacés et il y aura de moins en moins de flash étonnants. A 22heures locale, c’est à dire à 20 heure TU, les panneaux du satellite recevaient facilement les rayons du Soleil et les avaient réfléchis jusqu’à moi et ceux qui observaient le ciel au même moment. C’est grâce au magazine « Ciel et Espace » que j’ai compris qu’il s’agissait des satellites d’Iridium de Space X, sinon je pensais aux bolides vagabonds…




« Mars » toujours splendide, comme un phare plein Sud

25092018

De chez moi le 24 septembre.
Mars toujours splendide le soir en regardant plein sud. Hier soir elle se trouvait entre 25° et 30° à l’ouest de la Lune. La Lune retarde chaque jour de quelques douze degrés, une heure, mais parcourt inexorablement le ciel pour se coucher de plus en plus tard pour se lever bientôt très tôt le matin et continuer son intervalle vieux de près de quatre milliards d’années. Le 21 septembre Mars se trouvait entre 8° et 10° de la Lune. En regardant ce spectacle chaque soir lorsque le ciel est dégagé l’on constate ce que nous apprend la discipline astronomique. Lorsque l’on regarde le ciel la nuit, sans les éphémérides aucune étoile ne pourrait porter un nom – avant c’était le bouche à oreille mais pour les nébuleuses et les étoiles des galaxies éloignées c’est un numéro spécifique des divers catalogues dont Messier qui les situe dans l’univers. Le matin lorsqu’il fait beau, il est intéressant de constater le décalage du Soleil chaque jour de plus en plus vers l’Est, c’est flagrant surtout après l’équinoxe de mon anniversaire.

Le 25 septembre,
Hier soir c’était « plein sud » un phare orange qui s’éloigne mais reste encore très brillant, d’une magnitude importante. Mars s’éloigne à raison d’environ 1,050,000 kilomètres chaque jour – donc déjà 58,800,000 km nous séparent de la distance la plus courte entre Mars et la Terre, il faut encore en profiter comme en 2016 jusqu’à son éloignement qui ne la rendra plus vedette de l’année.

A5 Lire a e-tiolles 2018




Mars puis Saturne près de la Lune

16092018

Hier soir le 17 septembre, encore un spectacle dans le ciel du sud,
La Lune gibbeuse avait pour compagne éphémère, comme cela arrive de temps en temps Saturne, un peu plus au sud et en-dessous à moins d’un bout de doigt tendu… et ce matin du 18 encore « Orion » et toute la suite la plus prestigieuse du ciel matinal.

IMG_20180917_204153[1]

ça c’était le 15 septembre:
Lune gibbeuse croissante complètement à l’ouest et Mars au sud-est encore splendide. Je regarderai ce soir Mars doit rattraper peu à peu la Lune vers le 19 septembre elle seront distantes de l’épaisseur de votre pouce – soit 5° degrés environ, mais en attendant demain soir le 17 septembre ça sera encore intéressant Saturne sera à 1°5 en-dessous de la Lune et la ballet continue jusqu’en novembre avec de nouveau Saturne puis Jupiter avec les étoiles qu’on peut facilement repérer comme dans le Sagittaire et comme Antarès dans le Scorpion. S’il y aura des nuages je regarderai les parhélies.

Jpeg




Mes titres. venez au Salon du livre d’Etiolles

4062018

https://webmail.sfr.fr/fr_FR/main.html« Le projet Vladikite »

Roman

L’histoire d’une invention aéronautique commence à Argelès sur mer près de Perpignan, puis continue en Espagne, à Chicago, Genève et à Moscou. Aventure et voyages.

Aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov
Une idée, un concept de sécurité sur lequel la compagnie Boeing estime que «l’idée» mérite d’être mise en réserve dans leurs inventions en instance. Une invention qui rassemble quelques amis qui construisent un modèle réduit, puis le concept est appliqué à un avion réel, un Yakovlev-52. Voyages pour présentation du concept à Chicago, Genève, Moscou. Un petit aérodrome des Pyrénées-Orientales, au très joli nom de Sainte-Léocadie près d’Andorre est le théâtre des opérations. Un sujet approprié suite aux commémorations de Jules Verne et à l’actualité. Des accidents aériens peuvent survenir n’importe où dans le monde, tous les avions vieillissent et il y a de plus en plus d’appareils en vol. Tellement de phénomènes peuvent survenir comme l’inattention, les conditions météo et la suractivité des compagnies. Il est impératif pour l’avenir de trouver tous les moyens disponibles pour éviter les terribles catastrophes aériennes, ou du moins limiter le nombre de victimes. Quelques idées existent.

Conceptions cosmologiques »

Un essai, aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov
Les astrophysiciens sont dans un monde de pensées profondes et complexes. Savent-ils que pratiquement tout le monde les comprend. On retient les thèmes qui passionnent ou qui simplement interpellent. Les plus mystérieux sont justement ceux que les astrophysiciens développent lors de conférences ou dans leurs livres. « Conceptions cosmologiques » est un condensé de ce qu’il faut retenir avant tout. Le principe créateur est analysé avec quatre propositions: 1a, 1b, 2a et 2b. Brève histoire de la formation de l’univers à partir du « Big bang » avec les découvertes et les observations de génies tels que Edwin Hubble astronome anglais qui découvrit que les galaxies s’écartent, Georges Lemaître l’abbé chanoine belge qui est remonté dans son raisonnement à un début dense et extrêmement chaud, George Gamow, russe puis professeur américain et le rayonnement fossile remontant au « Big Bang », etc. Voyages spatiaux…


« Fin du monde à Bugarach »

Un roman mystérieux aux éditions « Les éditions du Net »

Par Wladimir Vostrikov.
Un phalanstère : C’est comme vous le savez une association dans laquelle des gens qui partagent les mêmes idées vivent en communauté. Pascal en avait imaginé une multitude.
Le Razès est une région du Languedoc-Roussillon, où se trouvent les villes de Rennes-le-château, Rennes-les-bains, Couiza, Bugarach…

Douze amis, astrophysiciens sauf deux, qui s’étaient rencontrés en Angleterre dans les années 1959 – 1960 pendant des vacances d’été au bord de la Mer du Nord, ont gardé le contact jusqu’en 2012 l’année de « la fin du monde annoncée ». Ce sont tous des septuagénaires. Lorsque leur groupe très fermé s’était constitué, ce n’était pas le fruit du hasard – ces douze personnages et leurs ancêtres étaient suivis de près par des chefs religieux en Europe. Les douze s’étaient dispersés au vingtième siècle à travers le monde. Les événements les ont rapprochés ces derniers temps !

Il s’agit d’un roman dont les personnages sont tous des scientifiques qui analysent toutes les éventualités en incluant les explications de la NASA (appelée NESA dans le livre). D’abord par petit groupe, puis tous ensemble, ils voyagent pour partager leur amitié, leur savoir et leurs inquiétudes.

C’est un roman distrayant. Douze scientifiques répondent à toutes les questions mystérieuses avec humour et bonne humeur. Nombreux voyages en avion.


« Le songe d’A»nne de Kiev »

Roman historique
Aux éditions « Les éditions du Net »

Henri-1er, plus grand roi de France qu’on ne l’a jamais dit et Anne de Russie, devenue Anne de France vivent une période tourmentée. Leur lieu de résidence était à Senlis, mais leurs passages en Essonne, par la vallée de « l’Ours » et le passage à gué de la rivière à Boussy Saint Antoine ont laissé des traces. Confrontations de pensées autour du christianisme après l’an mil. « Le songe d’Anne de Kiev » est un roman historique qui évoque le début du onzième siècle avec des interrogations du roi Henri-1er et de son épouse Anne de Kiev sur les légendes et les mystères concernant la chrétienté et les autres croyances. L’histoire continue aussi dans de nombreuses régions de France et aussi en Russie (Ukraine de l’époque)..


« NSEA allers et retours spatiaux »

Aventure terrestre et spatiale – science fiction
Aux éditions « Lys Editions Amatteis »

regroupe deux livres « Mars conquête décisive » et « Cosmos-21 » présentés au Salon du livre d’Ile de France de Mennecy ainsi qu’au Salon du livre russe de Paris (voir interview sur le même blog) est un roman d’aventure de science fiction, mais ayant pour références les techniques avancées en matière de conquête spatiale de tous les pays concernés dans ce domaine spécifique. Il n’y a pas d’extravagances imaginaires comme dans les films de sf et si la conquête de Mars y est décrite entre 2011 et 2018 c’est que les techniques mondiales ont amplement permis cette réalisation. Mais l’aventure continue en Guyane, une région à deux cent kilomètres au sud de Kourou où un puits profond sert de catapultage de fusées mêmes les plus grosses. Construction de la station géostationnaire, base spatiale pour les vaisseaux spatiaux…à 36,000km de distance de la Terre dans l’espace.

« La particule spirituelle »
Sous-titré, comme au ciel sur la Terre.

Essai – Édition indépendante. 2017
Un chapitre sur l’astronomie des années 2016 et 2017 puis ; Réflexion spirituelle, philosophique et scientifique,
Incluant le monde animal, préparant la suivante :

« L’âme est scientifique »
Sous-titré, un peu d’astronomie.
Aux éditions « Lys Editions Amatteis » 2018

Réflexion faisant appel à la science concernant l’âme, les antécédents et le futur. Référence aux scientifiques contemporains ainsi qu’aux croyances spirituelles. Deux chapitres sur l’astronomie comme par exemple Bételgeuse géante rouge qui si elle avait pour centre notre Soleil engloutirait tout le système solaire jusqu’au-delà de la Ceinture d’astéroïdes.

Venez au Salon du Livre d’Etiolles:
A5 Lire a e-tiolles 2018







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus