Réacteur = Hélice enfermée / fusée dans un puits

1062018

width= »95″ height= »41″ class= »alignnone size-full wp-image-2577″ />turboreacteur-double-flux-300x284TURBOREACTEUR DOUBLE FLUX>RÉACTEUR = HÉLICE ENFERMÉE

Un réacteur (double flux) est une hélice (de pâles) enfermée dans une carrosserie et le génie de ce système est dans le concept:
Le flux primaire expulse les gaz chauds et brûlés en faisant tourner la couronne qui sur son axe fait tourner les pâles et provoque le flux secondaire.
Puissance du flux primaire = 20%
Puissance du flux secondaire = 80%

Dans le roman d’aventure  » NSEA allers et retours spatiaux »

Un nouveau concept complètement inédit est appliqué aux techniques de lancement de fusées. Il s’agit au début du « PCHP » qui évoluera vers le « PCHE » (Puits de catapultage hydraulique électromagnétique ! Une révolution dans les techniques de lancement de fusées.
Regardez-bien le schéma, faites-le pivoter d’un quart de tour à droite – il devient une fusée, uniquement du fait de sa carrosserie (où le double flux n’a rien à voir).

Enfermez le moteur de la fusée dans un puits de plus de 120 mètres de profondeur – le flux sera considérablement augmenté – c’est un épisode révolutionnaire dans mon ouvrage – un jour il sera appliqué par les grandes puissances développées dans les techniques spatiales, car les voyages dans l’espace, le cosmos profond deviendront coutumiers.
Wladimir Vostrikov

NSEA allers et retours spatiaux

On peut commander:
chez l’Éditeur: http://www.Lys Editions Amatteis.fr

http://www.77direct.fr

Regardez le ciel les prochaines nuits, vous verrez ISS vers minuit !
vérifier avec l’éphéméride de « Heavens above ».

Localisation: Boussy-Saint-Antoine – Essonne
(48,6830°N, 2,5330°E)
Heure: 18:00:49
(UTC+02:00)




ISS à l’oeil nu

4012016

Découvrir les technologies spatiales à l’œil nu.

Cette possibilité de regarder à l’oeil nu la Station Spatiale Internationale « l’ISS » existe depuis des années. Je la consulte très fréquemment et je m’amuse parfois à surprendre des amis ou mes voisins dont aussi des amis. Je leur demande regarder à un instant extêment précis vers la direction vers laquelle je leur demande de se concentrer, et brusquement l’incroyable se produit: « Oh mais à comment fais-tu – Qu’est-ce que c’est, ça alors, es-tu sûr que c’est l’ISS – Ce n’est pas un météorite? – Ils sont combien là-haut, à quelle distance sont-ils de nous – A quelle vitesse dis-tu? – Et je leur donne les réponses:
l’ISS se trouve sur une orbite entre 392 et quelques 407 km d’altitude ou plutôt de distance du sol terrestre, car là où elle évolue c’est l’espace. Non ce n’est pas un météorite, c’est notre station spatiale à tous les Terriens qui ont participé à cet extraordinaire programme qui va durer encore des années. Ils sont six, de différents pays participants. La vitesse de l’ISS est de 28 000 km à l’heure, elle fait seize tours de Terre en vingt quatre heures. Elle ne s’approche jamais des pôles nord ou sud. Enormément d’expériences se pratiquent à bord. L’ISS est en connection avec la Terre à l’aide des vaisseaux spatiaux Soyouz ainsi que des lanceurs-fusées russes et avant c’était les ATV de l’ESA et les navettes spatiales américaines de la NASA. On prépare d’autres possibilités de jonction entre Terre et ISS entre autres avec « ORION » extraordinaire vaisseau, qui serviront à relier d’autres stations et modules tournant autour de planètes comme Mars et les lunes de Saturne et Jupiter. Le site qui renseigne depuis des années sur les passages de l’ISS d’une manière extrêmement précise est:
https://www.heavens above.com Tentez l’expérience, c’est étonnant.
Wladimir







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus