« Mars » toujours splendide, comme un phare plein Sud

25092018

De chez moi le 24 septembre.
Mars toujours splendide le soir en regardant plein sud. Hier soir elle se trouvait entre 25° et 30° à l’ouest de la Lune. La Lune retarde chaque jour de quelques douze degrés, une heure, mais parcourt inexorablement le ciel pour se coucher de plus en plus tard pour se lever bientôt très tôt le matin et continuer son intervalle vieux de près de quatre milliards d’années. Le 21 septembre Mars se trouvait entre 8° et 10° de la Lune. En regardant ce spectacle chaque soir lorsque le ciel est dégagé l’on constate ce que nous apprend la discipline astronomique. Lorsque l’on regarde le ciel la nuit, sans les éphémérides aucune étoile ne pourrait porter un nom – avant c’était le bouche à oreille mais pour les nébuleuses et les étoiles des galaxies éloignées c’est un numéro spécifique des divers catalogues dont Messier qui les situe dans l’univers. Le matin lorsqu’il fait beau, il est intéressant de constater le décalage du Soleil chaque jour de plus en plus vers l’Est, c’est flagrant surtout après l’équinoxe de mon anniversaire.

Le 25 septembre,
Hier soir c’était « plein sud » un phare orange qui s’éloigne mais reste encore très brillant, d’une magnitude importante. Mars s’éloigne à raison d’environ 1,050,000 kilomètres chaque jour – donc déjà 58,800,000 km nous séparent de la distance la plus courte entre Mars et la Terre, il faut encore en profiter comme en 2016 jusqu’à son éloignement qui ne la rendra plus vedette de l’année.

A5 Lire a e-tiolles 2018




au Salon d’Etampes-Mondésir BD et livre d’Aviation

2062018

Bonne sortie sur l’aérodrome d’Etampes-Mondésir au Salon de la BD et livre d’aviation, » />Photo-0117Photo-0119 aux dessinateurs, concepteurs talentueux, des artistes qui par leur art racontent des histoires prenantes avec des détails incroyables et de belles couleurs appropriées – leur sujet principal « l’aviation » sur l’aérodrome d’Etampes-Mondésir où Blériot a laissé des souvenirs inoubliables. Atmosphère chaleureuse de la part des organisateurs avec animations diverses originales dans le hangar numéro « 11″ au bord de la piste aux incessants envols d’avions « Cessna », « Robin » et autres « ULM » conçus comme de véritables avions. Wladimir y a présenté ses ouvrages « NSEA allers et retours spatiaux », « Le projet Vladikite » entre autres. Pour les amateurs d’aventures.




SALON DE LA BD et du LIVRE sur L’AVIATION à ETAMPES-Mondésir

8052018

Au bord de la Nationale N-20, à 7,5 km au sud d’Étampes se trouve l’aérodrome D’Étampes-Mondésir.

« L’Association Patrimoine et Traditions du Pays de la Beauce » – le Salon de la BD et du livre sur l’Aviation. Pour ceux qui aiment l’aviation et l’aventure.

Le projet Vladikite
WLADIMIR VOSTRIKOV
RÉSUMÉ
L’histoire d’une invention aéronautique commence à Argelès sur mer, puis continue en Espagne, à Chicago, à Genève et à Moscou. Aventure et voyages. C’est un roman, sur une idée déposée à l’INPI, sur un concept de sécurité sur lequel la compagnie Boeing estime que « l’idée » mérite d’être mise en réserve dans leurs inventions en instance. Une invention qui rassemble quelques amis qui construisent un modèle réduit, puis le concept est appliqué à un avion réel, un Yakovlev-52. Voyages pour présentation du concept à Chicago, Genève, Moscou. Un petit aérodrome des Pyrénées-Orientales, au très joli nom de Sainte-Léocadie près d’Andorre est le théâtre des opérations. Un sujet approprié suite aux commémorations de Jules Verne et à l’actualité. Des accidents aériens peuvent survenir n’importe où dans le monde, tous les avions vieillissent et il y a de plus en plus d’appareils en vol. Tellement de phénomènes peuvent survenir comme l’inattention, les conditions météo et la suractivité des compagnies. Il est impératif pour l’avenir de trouver tous les moyens disponibles pour éviter les terribles catastrophes aériennes, ou du moins limiter le nombre de victimes. Quelques idées existent.
Un roman d’aventure et de voyages autour d’une invention aéronautique qui rencontrera la richesse d’imagination des jeunes filles et des jeunes gens.
AUTEUR
Wladimir Vostrikov a publié plusieurs romans dont « Fin du monde à Bugarach » chez Les Éditions du Net, « Conceptions cosmologiques » et « Le songe d’Anne de Kiev – Henri-1er et Anne de Russie », « Mars conquête décisive », « Cosmos-21 », « la particule spirituelle ». Chez LYS Éditions Amatteis : « NSEA allers et retours cosmiques », « L’âme est scientifique – un peu d’astronomie». Passionné de cosmologie, d’aviation et de la préservation de notre planète. L’essentiel demeure dans le respect des uns envers les autres sans omettre le monde animal et végétal pour un meilleur avenir face aux mystères et aux interrogations sur l’intelligence et le cosmos.
• Discipline : jeunesse
• Parution : 19-06-2012
• Auteur : Wladimir Vostrikov
• ISBN: 978-2-312-00384-9
• Format : 120×190 mm
• Nombre de pages : 354
• Série / Collection : Les Éditions du Net
LES EDITIONS DU NET

NSEA Allers et retours spatiaux –
éditions Lys Editions Amatteis
Etc…

lulu.com est Distributeur de certains titres:
blue lien lulu

En attendant, jetez un coup d’œil sur le système d’arrimage de la station spatiale ISS avec un astronaute en manœuvre:

https://www.youtube.com/watch?v=RtU_mdL2vBM




MARS aurait pu être conquise en été 2018

22122017

A5 Lire a e-tiolles 2018A5 Lire a e-tiolles 2018Cette année, vivez la conquête de la planète rouge avec:
NSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX

La fusée resterait en orbite et son vaisseau arriverait fin juillet sur la planète MARS. Oui, cet été lors de l’opposition, l’une des plus favorables.

2018 est une année exceptionnelle dans nos relations avec la planète MARS, notre voisine la plus proche dans notre système solaire.

Si on devait se lancer à la conquête de Mars, ce serait maintenant ! Du fait de l’opposition de cet été, mais dans le livre, il y a eu des départs déjà en 2013 et 2015… Un gros stock de matériel est déjà sur Mars.

On devait embarquer dans le vaisseau spatial aux environs du 20 janvier 2018 – c’est à cette date qu’il eut fallu allumer les boosters et faire décoller la très grosse fusée type SLS ou Proton. La planète rouge sera resplendissante tout au long de l’année 2018, l’année de son opposition une des plus favorable, le 27 juillet exactement.
Wladimir

NSEA-couverture-335_99x234_92  ORIGINALE 2

NSEA ALLERS et RETOURS SPATIAUX
Lys Editions Amatteis

On peut commander:

soit chez l’Editeur: Lys Editions Amatteis

http://www.77direct

soit en librairies




L’exoplanète 55-Cancri-e pas intéressante pour les Terriens!

4042016

55-Cancri-e une exoplanète deux fois la Terre, mais une température évaluée par la NASA entre 2500° et 1000° – planète très massive. Il faut regarder autre-part, car celle-ci se trouve à plus de quarante années-lumière.
Aucun intérêt pour l’humanité. Trop proche de son étoile « 55-Cancri-e » n’est pas exploitable, surtout aucun vaisseau spatial terrestre ne s’y rendra jamais. Plus de 40 années-lumière… en voyageant à maximum ce que les Terriens savent faire 40,000km/heure et en augmentant constamment la vitesse la première moitié du parcours sidéral, on pourrait atteindre 400,000km/heure et il faudra décroitre la vitesse dans la deuxième partie du parcours – sans jamais, loin de là atteindre la vitesse de la lumière 300,000km/seconde. On peut évaluer le temps du voyage pour une telle distance à 114,155 ans. Non, faut regarder plus près ! Et bien plus près! Voyez mon livre « Cosmos-21″.

Pour faciliter nos calculs, basons-nous sur 40 années-lumière.
La vitesse maximale qu’un vaisseau terrestre pourrait atteindre serait de 400,000km/heure d’abord en vitesse croissante pour la première partie du voyage et décroissante pour la deuxième partie pour ralentir le vaisseau. La vitesse maximale s’écrit: 4.10exp5 km/h
Une année-lumière représente 10,000 milliards de km, ce que tout le monde sait ! Pour quarante années-lumière on écrit: 40x10exp13 ou
4.10exp14 = c’est à dire 400,000,000,000,000 km
quatre cent mille milliards de km (km notre unité terrestre);

4.10exp14 / 4.10exp5 = 10exp9 ; 10exp9 : 8760 h = 114,155 années
Wladimir




Le ciel est merveilleux ces nuits et Jupiter resplendissante

15022016

On parle plus du ciel d’été que du ciel de nuit d’hiver bien souvent. Il faut regarder le ciel en hiver surtout ces jours derniers et les prochains, c’est extraordinaire. A la fin de l’été dernier, j’avais aperçu à l’Est un spectacle à « tomber par terre ». La constellation du Cygne se présentait face à moi dans le cadre de ma fenêtre. J’avais pu admirer le « Cygne » dans toute sa splendeur avec la tête « Deneb » qui se pavanait. Hier, vers 22 heure trente, c’était à « Orion » de m’éblouir, avec « Bételgeuse » l’épaule en haut à gauche et « Rigel » en bas à droite, sans omettre le fameux « Baudrier » avec les trois rois, penché au milieu. Au-dessus « Castor » avec dans son prolongement « Capella » resplendissante et « Pollux » dans les « Gémeaux » faisant lui, le triangle isocèle avec « Procyon » d’un côté et « Bételgeuse » de l’autre. Encore un spectacle après les nuits noires au ciel couvert de nuages pluvieux. S’ajoute à tout cela la Lune gibbeuse finissant son premier quartier pour devenir « pleine Lune » le 22 février. Je crois qu’il sera possible de revoir ce spectacle encore ce mercredi soir et s’il continue à faire beau la nuit, les nuits suivantes aussi, sachant que tous les objets célestes se déplacent tout de même un peu. La constellation « Orion » est celle du grand chasseur n’ayant même pas peur, dans la mythologie grecque d’affronter le « Scorpion » que les dieux ont dû éloigné de l’autre côté de l’univers pour que l’affrontement n’ait pas lieu.

Bonnes nuits à ceux qui auront le courage de mettre le nez dehors malgré le froid, cela en vaut la peine.
Wladimir




Ariane V place deux satellites en géostationnaire, comme les vaisseaux de Mars conquête décisive

24022015

Ariane_5_liftoff_on_flight_VA222_smallPhoto-0132MARS CONQUETE DECISIVE

Affiche de Kourou à Mars – de droite à gauche: les savants techniciens de la base sur fond de palmiers et poteaux à antennes diverses, près de fusées européenne, russe et américaine. A gauche, ils sont huit, trois Américains, trois Russes et deux Européens. Dans « Cosmos Vingt et un » il y a aussi les Chinois après leur conquête de la Lune. En fait les tirs des fusées se font non seulement de Kourou, mais aussi de la nouvelle base de « Falaise Crevaux » en Guyane française, de Plessetsk en Russie, de Baïkonour au Kazakhstan et de Houston aux Etats Unis.

C’est ainsi que se passe le merveilleux envol d’Ariane V – le premier de l’année 2015 avec deux satellites placés en géostationnaire – voir les masses !

http://links.govdelivery.com/track?type=click&enid=ZWFzPTEmbWFpbGluZ2lkPTIwMTUwNDI2LjQ0NDU5NjQxJm1lc3NhZ2VpZD1NREItUFJELUJVTC0yMDE1MDQyNi40NDQ1OTY0MSZkYXRhYmFzZWlkPTEwMDEmc2VyaWFsPTE3MzI0NDM3JmVtYWlsaWQ9d2xhZGltaXIudm9zdHJpa292QHNmci5mciZ1c2VyaWQ9d2xhZGltaXIudm9zdHJpa292QHNmci5mciZmbD0mZXh0cmE9TXVsdGl2YXJpYXRlSWQ9JiYm&&&100&&&http://www.esa.int/Our_Activities/Launchers/Ariane_5_s_first_launch_of_2015

Partagez ce livre

Share on facebook

Share on twitter

Share on google_plusone_share

Share on linkedin

Share on tumblr

Mars Conquête Décisive
Wladimir Vostrikov
Résumé

Déjà en 2010 des décisions avaient été prises pour allouer des sommes importantes à la NSEA (Nations Space Exploration Agreement) (Accord des Nations pour l’Exploration Spatiale) une douzaine de milliard de dollars. La décision avait été approuvée par l’OMN (Organisation Mondiale des Nations). L’expédition sur Mars a été préparée depuis des années. Celle qui s’échelonne entre 2011 et 2018 est déjà en cours, puisque deux satellites VFAR-1 et VFAR-2 sont sur orbite martienne haute. le « 1″ tourne autour de Mars et le « 2″ se trouve en géostationnaire au-dessus du site « Gale-Mount Sharp ». Ces deux satellites envoyés depuis Kourou guideront au mètre près les atterrissages et les mises en orbite martienne des 14 vaisseaux qui seront envoyés de Kourou, Baïkonour et Houston.

C’est de Houston que seront envoyés les vaisseaux VUSA-13H et VUSA-14H en novembre 2015…

Auteur

Wladimir Vostrikov a écrit plusieurs romans, il est passionné d’astronautique ainsi que par toutes les conceptions cosmologiques astrophysiques s’étendant dans le domaine philosophique. Il est inspiré en permanence par un seul auteur astrophysicien qui regroupe toutes les richesses du génie humain qui s’étendent à la grande musique, la peinture, la sauvegarde de notre planète la Terre et la poésie.

Discipline : science-fiction
Parution : 03-07-2013
Auteur : Wladimir Vostrikov
ISBN: 978-2-312-01183-7

Format de poche : 120×190 mm à lire dans le métro ou l’avion
Nombre de pages : 355
Série / Collection : Les Editions du Net




Conquête de Mars

2112013

La conquête de la planète Mars ne pourra se faire qu’avec une détermination internationale. Les Etats Unis seuls auront énormément de difficultés, ils pourront le faire mais ne prendront pas assez de précautions. La Russie toute seule, ce n’est pas possible du fait que la Russie s’est depuis longtemps laissée dépasser par les Etats Unis sauf pour ses lanceurs qui sont les plus utilisés par toutes les puissances dotées de l’industrie spatiale. L’Europe toute seule avec sa magnifique fusée Ariane, c’est utopique. Les Chinois avec leurs fusées « Longue Marche », ils n’ont pas l’expérience accumulée depuis des décennies par les autres puissances. Seule la coopération internationale des pays qui sont intéressés par ce projet pourrait aboutir. Envoyer une seule fusée avec son vaisseau spatial ne serait qu’une pénible promenade autour de Mars sans se poser et revenir sur Terre au bout de plus d’une année de voyage dans des conditions désagréables et exténuantes moralement et surtout physiquement. Les pays désintéressés ne seront pas concernés soit, mais si les grandes puissances trouvent un accord pour organiser une imposante descente sur la planète rouge en concentrant tous leurs efforts, leur but sera atteint. Envoyer une flotte de quatorze vaisseaux plus deux stations orbitales autour de Mars pour les téléguidages et les communications sera la meilleure solution pour la sécurité et le confort de cette nouvelle odyssée. Le retour sur Terre ne sera pas un problème et les aller-retour Terre-Mars, Mars-Terre deviendront une ligne spatiale régulière.

le livre « Mars Conquête Décisive » relate une telle aventure.







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus