Tiangong 1 dans le Pacifique sud à 3h a.m.

1042018

Tiangong 1 décrit une douzaine d’ellipses autour de la Terre et c’est seulement l’une d’elles qui est passée au-dessus des Pyrénées orientales et de la Corse. « Tiangong 1 se trouve au-dessus de l’océan Atlantique et se dirige vers les USA, mais son orbite suivante sera encore plus basse en latitude, « Tiangong 1 sera déjà éclatée comme un feu d’artifice. Voir Heavens above, c’est flagrant : Rien à craindre et écoutons tranquillement les nouvelles de la chute dans l’Océan Pacifique.

Tombée cette nuit entre le 1er et le 2 avril vers 3 heures du matin dans le Pacifique sud – mais pas assez éloignée des côtes.




Ciel nocturne tôt le matin au sud-est à sept heures

13022018

Tôt le matin, avant sept heures, pas trop avant et jusqu’au lever du Soleil on peut encore voir au sud-est : au-dessus de l’horizon le dernier croissant de Lune à deux doigts tendus à droite en montant la planète Saturne faiblement jaune, puis toujours en montant à droite vers le sud poing tendu la planète Mars orangée – juste en-dessous se trouve Antarès du Scorpion la plus lumineuse étoile orangée aussi mais super géante rouge, en montant encore à droite poing tendu Jupiter. Cette ligne entre le dernier croissant de Lune et Jupiter est « l’écliptique » – ligne imaginaire sur laquelle circule notre Soleil et toutes les planètes du système solaire. C’est aussi sur l’écliptique que défilent les douze constellation du zodiac. Le croissant de Lune s’estompe et les planètes demeurent en changeant de position.

On peut voir aussi Sirius complètement à l’ouest à l’opposé de la mer, l’étoile la plus brillante. Ce n’est pas Vénus qui elle n’apparaît brièvement qu’au coucher du soleil en ces temps-ci.

De Perpignan, Argelès et Elne la scène a lieu avant sept heures du matin à gauche du Canigou enneigé – entre la mer au large d’Argelès et Collioure et au-dessus de la chaîne des Albères. Magnifique spectacle, ne ratez pas ça.




Le ciel de temps en temps

10052017

Regardons le ciel de temps en temps. A chaque fois c’est l’étonnement, à chaque fois rien est comme la veille, à chaque fois de nouvelles découvertes répertoriées ou non, par les revues spécialisées ou par soi-même. Comme ce site n’est pas trop visité, peut-être quelques extraterrestres seront intéressés de retrouver notre région par triangulation et ils verront que la Terre est belle, comme la voit Thomas Pesquet à bord de l’ISS. Tout n’est pas parfait ici-bas, Thomas voit les pollutions et les dégâts causés par l’homme, la désertification des régions autrefois boisées, la prolifération lumineuse nécessaire au modernisme mais inutile à bien des égards créant la pollution photonique et un surplus d’énergie que chacun paye à mal-escient.

Hier le 9 mai à vingt-deux heures quinze, 22h15 heure de Paris:
Jupiter était à 40° Sud au-dessus de l’horizon et à 25°Ouest de la Lune. La Lune était quant à elle à 25°Ouest d’Arcturus qui se trouvait à moins de 40° au-dessus de l’horizon Est. La Lune à 30°Est au-dessus de l’horizon.

Chaque soir les astres évoluent du soir au matin. Après le solstice d’été arriveront les étoiles « stars » de l’été, les trois belles de l’été avec Arcturus qui sera toujours la première à apparaître dans le ciel du sud-est.




Cliquer sur le lien ci-dessous pour découvrir la nuit des étoiles août 2016 par Wladimir

26102016

S’il n’y a pas grand chose à lire en ce moment, cliquez donc sur le lien de mes amis du sud, le RERS d’Elne.
Wladimir y présente « la nuit des étoiles » en toute simplicité, en short – la chaleur était écrasante !

http://rers-elne66.over-blog.com/2016/08/nuit-des-etoiles-du-rers.html




30 Juin Journée des astéroïdes

30062016

Asteroid Day is today on the 30th of june. Asteroid Day is now an annual event.

La Journée des Astéroïdes est un événement devenu annuel. Cette journée rappelle les événements de la Tunguska en Sibérie et les autres comme celui de Tcheliabinsk récemment. Lors des événements des nuits des étoiles, on parlera inévitablement des astéroïdes qui se manifesteront surtout vers le 12 aout prochain « Le Perséides », bien que les nuits des étoiles se tiendront entre le 5 aout et le 7 aout prochains. Entre le 5 et le 7 on pourra certainement en voir quelques-uns, mais ce ne sera pas « la pluie » d’astéroïdes, tandis que la nuit du 12 sera gênée par la Lune gibbeuse.

Les gros astéroïdes sont un danger pour la Terre. Les astronomes et ceux qui observent le ciel suivent des programmes spéciaux dédiés à la recherche et le suivi des astéroïdes potentiellement dangereux pour notre planète. Gros ou petits les dangers sont réels et permanents. On recherche les trajectoires et on évalue par de savants calculs les points d’impact possible sur Terre pour prévenir les dangers et faire le nécessaire pour s’en protéger.




JUPITER et la LUNE et le ciel

18042016

JUPITER et la LUNE jusqu’à tôt le matin du lundi 18 avril ont donné un spectacle magique. On ne regarde pas chaque jour les éphémérides de l’Institut d’Astronomie de Paris ou des autres institutions astronomiques. C’est en regardant le ciel vers 23 heures qu’on s’aperçoit du spectacle et ce depuis quelques jours déjà lorsque le ciel était plus ou moins dégagé de nuages. Qui court après qui, la Lune après Jupiter ou Jupiter après la Lune… La Lune retarde, Jupiter fait un tour du Soleil en onze années et neuf mois et la Lune met presqu’un mois à tourner autour de la Terre. Mars est splendide également tout au Sud elle nous réserve la surprise de son opposition le 22 mai prochain, elle est bien visible dans le Scorpion au Sud mais un peu basse sur l’horizon comme d’ailleurs l’a été Saturne le 15 avril. Jupiter haut dans le Lion et Mars, Saturne et la Lune avaient formé un beau trio le 25 avril. J’aime bien reconnaître les astres de moi-même et j’ai la confirmation après par les éphémérides de Ciel et Espace mon magazine préféré. Ce que j’aime, c’est m’exercer à débusquer les constellations les plus visibles malgré le ciel pollué par les lumières des villes lorsque les nuages ne s’en mêlent pas. Ainsi chaque soir c’est bien Arcturus la belle étoile que j’admire et ça va durer jusqu’en été.
Arcturus dans la constellation du Bouvier, on dirait un cerf volant ou un parachute et Arcturus un parachutiste. Elle est vingt fois plus grosse que le Soleil et se trouve à 35 années-lumière. Ah pendant qu’on y est, Jupiter se trouve en moyenne à 778,000,000 de km du Soleil, c.à.d à plus de cinq unités astronomiques, tandis que notre satellite la Lune en moyenne à 350,000 km jusqu’à 384,000 km de la Terre. Et puis il y en a tant d’autres… Mon télescope, difficile à manier mais déclinaison et ascension droite facilitent son utilisation grâce aux astronomes.
Wl.
Image 5 rognée Telescope balalaïka







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus