Solar Impulse de Bertrand Picard

4112018

A la Cité des Sciences et de l’Industrie dans la salle principale au-dessus des visiteurs une vision incroyable !
SOLAR IMPULSE de Bertrand Picard.
Cette vision est incroyable parce que cet avion à l’énergie solaire fait fonctionner quatre moteurs hélice – les panneaux sont sur toute la longueur des deux ailes. Les ailes sont longues et paraissent fragiles. Cet avion est un énorme aventurier avec l’autre exemplaire – un tour du monde uniquement à l’énergie solaire grâce à l’inventivité, l’ingéniosité et au courage tout aussi incroyable de Bertrand Picard. Traversée de l’Amérique, les océans, les territoires les plus étendus de la planète et accueil partout chaleureux, du moins je l’espère au fantastique Bertrand Picard, qu’on a tous suivi pendant ses périples.

J’aurais bien voulu faire apparaître une photo de ce magnifique spécimen aéronautique, mais il y a les fameux droits à respecter, donc il faut aller sur internet et contempler toutes les photos disponibles.




Astro Cyclo Rail de CHARNY

29062014

Sur des rails d’un chemin de fer désaffecté, une idée géniale est mise en place. Le 28 juin, c’était l’inauguration par Hubert Reeves. Un trajet à raison d’une seconde par mètre, une draisine emmène plusieurs passagers dont certains doivent pédaler jusqu’à la première étape avec une représentation de la Terre proportionnellement à la vitesse de la lumière, à 8 minutes (18 secondes) du départ. Et le trajet continue pendant plus de 15 km parsemé des planètes de notre système solaire. C’est l’idée géniale des associations de Charny avec le parrainage du génial Hubert Reeves, astrophysicien, poète, philosophe amoureux de la grande musique des arts et de la nature – la preuve l’initiative d’Humanité et Biodiversité de réaliser et accrocher des perchoirs d’oiseaux « Oiseaux merveilleux oiseaux »…

Je suis content pour cette ville pour l’événement extraordinaire où j’ai des amis.

Hubert Reeves est le parrain de cette formidable idée qui fera la joie des enfants et aussi des adultes.

Le parcours en draisine tout en pédalant sur de vieux rails fera découvrir les planètes du système solaire avec tous les détails concernant chacun des astres croisé sur des distances exactement proportionnelles aux distances réelles.

C’est une idée donnera une activité certaine à la région, les gens viendront de partout pour se déplacer à un mètre seconde à travers la jolie campagne du Puisaye.

C’est avec joie que j’exprime mon enthousiasme à la municipalité, et aux initiateurs et je suis convaincu des remerciements de tous envers Monsieur Hubert Reeves. Je viendrai un de ces jours prochains en famille pour faire le parcours. En attendant, il s’agit d’une grande fête dans votre ville et sa région et la bonne ambiance continuera.




Météorites, fragments de corps et objets célestes dangereux pour l’aviation

21052011

Une réflexion simple peut expliquer (peut-être) un phénomène rare mais possible. Un avion gros porteur avec passagers et équipage s’abime dans l’Atlantique. L’avion survolait une zone orageuse de forte turbulence.

Les scientifiques savent que notre Terre reçoit d’une manière quotidienne à sa surface entre 100 tonnes et 1000 tonnes de météorites plus ou moins importantes. Ces corps célestes peuvent être de diverse nature, de la poussière fine de la taille de la pointe d’une aiguille, des pierrailles de roche et de minerai de petites taille jusqu’à de grosses météorites qui n’ont pas eu le temps de se consumer dans les hautes couches atmosphériques, où normalement ils brûlent totalement entre 70 et 40 km d’altitude.

Parfois la totalité de la matière n’est pas consumée, ce qui entraîne une retombée sur Terre de météorites bien plus importantes qu’une poussière jusqu’à des météorites de plusieurs tonnes. Les plus grosses météorites peuvent être détectées, comme celles qui par leur impact sur Terre peuvent détruire des surfaces équivalentes à celles que pourraient détruire des dizaines ou même des centaines de bombes atomiques, mais cela n’arrive que tous les deux cents millions d’années. Les avions traversent quotodiennement une zone très spécifique, celle de l’équateur. D’ailleurs, les corps et objets célestes proches de notre planète se concentrent justement beaucoup plus au-dessus de l’équateur, du simple fait que la vitesse de déplacement des régions équatoriales due à la rotation terrestre est incomparablement et proportionnellement plus élevée qu’aux pôles nord et sud selon la gravité terrestre et la force centrifuge même faible. Ce fait gravitationnel est réel et il est explicite en constatant simplement les autres planètes de notre système solaire comme Saturne avec ses anneaux, mais aussi Uranus et Neptune. Selon les astrophysiciens des météorites peuvent aussi s’échapper de leur champ gravitationnel qui les lie à leur planète et traverser la ceinture d’astéroïdes pour s’échouer à la surface de la Terre. De plus certaines statistiques établissaient déjà en 1990 que plus de 6000 objets célestes, comme boulons, poubelles, réservoirs et diverses pièces de fusées se trouvent en suspension en haute stratosphère, prêts à foncer vers la surface de la Terre. En 2011 plus de 20000 corps et objets célestes de même nature gravitent autour de notre planète et se trouvent surtout au-dessus de l’équateur. Ils représentent un grand danger pour les avions pour une raison très simple. Une météorite de 7,5 cm a touché un adolescent de 14 ans à Munich le 13 juin 2009 alors que le garçon se rendait à l’école. Il a été blessé légèrement. Il affirme que la météorite aurait tout brulé sur son passage, et celle-ci s’est enfoncée dans la terre. (Daily Telegraph). Des faits analogues se perpétuent quotidiennement la plupart du temps sans blesser quiconque. Une météorite ou un débris de satellite ou de fusée aurait davantage de probabilité de toucher un avion dont la surface planaire est de 100m2 à 700m2 qu’un individu d’environ 0,2m2 !

Des météorites qui frappent la Terre pendant les périodes des Perséides, les Delta Aquarides et autres périodes, aux objets largués par l’Homme dans l’espace autour de la Terre, présentent certainement un danger qui en toute logique semble réel. Ces objets filent à 40 km seconde et peuvent percuter des avions en vol en détruisant instantanément tout ce qui se trouve autour de la zone d’impact, comme les circuits éléctroniques, mécaniques et radio, rendant l’appareil dramatiquement injoignable et fatalement neutralisé …    

                                                                                                                         Wladimir Vostrikov 




La région de Perpignan est aéronautique

28092009

La région de Perpignan, le Roussillon en général est une région de prolongement des exercices et des tests réalisés par les sites aéronautiques de Toulouse ainsi que pour l’aviation de plaisance et de tourisme.

 

Librairie du Centre

rue du 14 juillet

66700 ARGELES-SUR-MER 

On peut y commander mes livres.




Une météorite aurait davantage de probabilité de toucher un avion qu’un être humain

20062009

Une météorite der 7,5 cm a touché un adolescent de 14 ans à Munich le 13 juin dernier alors que le garçon se rendait à l’école. Il a été blessé légèrement. Il affirme que la météorite aurait tout bruler sur son passage, et celle-ci s’est enfoncée dans la terre.

Une météorite ou un débris de satellite ou de fusée aurait davantage de probabilité de toucher un avion dont la surface planaire est de 100m2 à 700m2 qu’un individu d’environ 0,2m2 !

Un avion s’écrase dans l’océan Atlantique près de l’équateur, dans une zone connue pour ses turbulences. L’évènement est inexplicable en l’absence d’informations concrètes comme celles fournies par les boîtes noires qu’on vient de retrouver l’une après l’autre à grande profondeur. Seuls les nombreux spécialistes en aéronautique réunis ensemble pourront trouver l’explication. Panne technique, « panne à effets inversés »…, météo ou toute autre explication comme impact de météorite, débris de fusée en retour vers la Terre. La zone équatoriale autour de la Terre est une zone où les objets célestes comme des débris ou des météorites sont en quantités beaucoup plus concentrés qu’ailleurs.  L’impact d’une visse sur une carlingue peut la traverser en endommageant irrémédiablement un système d’importance majeur. Comme un neutrino traversant la Terre de bout en bout. 

WV le 4 mai 2011

Voir articles:  du « Telegraph »

http://www.gazeta.ru/news/lenta/2009/06/12/n_1371671.shtml

Le Figaro et beaucoup d’autres.







Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus